Planète

Crepidula fornicata : la crépidule sur les plages de France

Dossier - Les espèces animales invasives
DossierClassé sous :zoologie , espèce invasive , animal

De nombreuses espèces ont été introduites au fil des siècles, par les voyages, les transports, les modes – on pense au phénomène des NAC, les nouveaux animaux de compagnie. Certaines sont devenues nuisibles, pour l'Homme et pour la nature. Tour d'horizon des espèces animales invasives.

  
DossiersLes espèces animales invasives
 

La crépidule, Crepidula fornicata, originaire d'Amérique du Nord, a été introduite en Europe. On la trouve sur les côtes atlantiques de l'Europe. Elle adhère à des supports fixes.

Crepidula fornicata. © Daniel Davis, CC By 2.0

Caractéristiques de la crépidule

Les crépidules sont d'abord libres et de sexe mâle. Puis elles se posent sur une femelle fixée. Après un stade hermaphrodite, elles deviennent femelles. Il se forme ainsi une pile de crépidules (voir photo) : celles de dessous sont femelles, celles de dessus sont mâles d'où leur nom de fornicata ! La fécondation d'une femelle ne se fait pas par un mâle de la même chaîne, mais par une crépidule libre. 

Crepidula fornicata, la crépidule introduite en Europe. © Lamiot, licence Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 1.0 générique

Conséquences de l'invasion

Sédentaires, elles filtrent les organismes planctoniques. Elles se répandent dans les parcs à huîtres où elles font des dégâts car elles ont le même type d'alimentation que les autres coquillages des côtes.

Vous pouvez, certaines fois sur la plage aux environs de la baie de Bourgneuf, par exemple, ne voir pratiquement que ces coquilles !