Parmi les espècesespèces animales invasives, on compte le Sciurus carolinensis, l'écureuilécureuil gris, qui envahit l'Europe, provoquant des dégâts importants.

L'écureuil <em style="text-align: center;">Sciurus carolinensis </em>a envahi l'Europe. © Jlaswilson, DP 
L'écureuil Sciurus carolinensis a envahi l'Europe. © Jlaswilson, DP 

Les dégâts causés par l'écureuil gris

L'écureuil gris remplace l'écureuil roux, provoque d'importants dégâts en écorçant les arbres : hêtrehêtre, érable, bouleau, chêne, résineux, bref à peu près tout ! Et surtout, il ronge l'écorce des arbresarbres sains pour en lécher la sève. Il est porteur d'un virusvirus bénin pour lui, mais fatal pour l'écureuil roux, dont il détruit également l'habitat. En 2009, on compte 2,5 millions d'écureuils gris en Angleterre pour 160.000 roux.

État des lieux de cette invasion

Pourquoi cette espèce ne fait-elle pas les mêmes dégâts en Amérique du Nord ? Une culture propre à la population européenne suite à la sécheressesécheresse de 1976 ? Plus on attend, moins l'espèce sera contrôlable et plus son impact sera important sur la faune indigèneindigène, l'agricultureagriculture et la foresterie (ou sylviculturesylviculture). Ce caractère invasifinvasif préoccupe le comité permanent de la convention de Berneconvention de Berne et on s'inquiète de l'absence de réaction de l'Italie. Cet écureuil est une menace pour la production de bois de hêtre en Angleterre, et il menace la Suisse et la France d'ici à 2035. La principale incertitude est la vitessevitesse de l'invasion, les vallées du Rhône et du Rhin lui procurant un accès facile à l'Allemagne et au reste de l'Europe.