Planète

Le fleuve Hérault, le lac du Salagou et le barrage des Olivettes

Dossier - Tourisme dans l'Hérault
DossierClassé sous :tourisme , Hérault , géographie

-

Faire du tourisme dans l'Hérault, c'est s'émerveiller devant tant de richesses somptueuses, aussi bien culturelles que naturelles. Découvrez-les dans ce dossier.

  
DossiersTourisme dans l'Hérault
 

L'Hérault est un fleuve côtier du sud de la France de 160 km de long. Il apporte beaucoup d'eau à la région mais est sujet à des crues intempestives. Il a donc fallu réguler son débit et c'est la cause des barrages : barrage du Salagou, à Clermont-l'Hérault, et barrage des Olivettes, sur la Peyne, à Vailhan.

La Roque, dans la commune de Clermont-l'Hérault, et le lac du Salagou. © Christian Ferrer, Wikipédia, CC by-sa 4.0

L'Hérault prend sa source au mont Aigoual, au sud du massif des Cévennes ; ses gorges sont très spectaculaires. Il parcourt le département du Gard puis traverse celui de l'Hérault, à qui il donne son nom, et se jette dans la Méditerranée, à Agde.

Gorges de l'Hérault. © Céline Bernard, DP

Le débit de l'Hérault est abondant : plus de 1,3 milliard de tonnes d'eau débitées par an avec 43,7 m³/s, pour un bassin de 2.550 km² ; il semble que l'Hérault écoule annuellement 543 litres par mètre carré, contre 240 litres pour l'Oise (dont le climat est réputé pluvieux). L'irrégularité du débit estun gros problème, comme pour tous les cours d'eau du Midi : crues soudaines, liées aux précipitations dans le massif de l'Aigoual, avec un débit de 1.500 m³/s enregistré le 1er décembre 1958 et 1.320 m³/s le 19 décembre 1997, soit le débit moyen du Rhône à Valence. Pour réguler ces débits, on aconstruit le barrage du Salagou et le barrage des Olivettes.

Par contre, au mois d'août, le débit peut descendre à 7,5 m³/s, voire 1,5 m³/s. La lame d'eau dans le bassin de l'Hérault est de 543 millimètres/an, ce qui est supérieur à la moyenne de la France.Voilà donc un fleuve côtier tout à fait typique des rives de la Méditerranée.

Le lac du Salagou

Situé à 50 km de Montpellier, près de Clermont-l'Hérault, le lac du Salagou a été créé en 1969 par le département pour réguler le débit du fleuve et servir de réservoir d'eau pour l'irrigation des plantations fruitières.Le barrage est fait en enrochements de basalte, matériau de la région, recouvert de béton bitumeux. La mise en eau s'est faite en 1969.

La hauteur maximale est de 62 m, la longueur de 357 m, la largeur de 7,42 m. Son niveau est de 139 m pour 125 millions de m3 d'eau et une superficie de 750 hectares.

Le sol unique, la ruffe, est une combinaison de sédiments argileux et d'oxydes de fer. Ces roches sont datées du Permien (280 Ma) et sont le résultat d'un dépôt en milieu d'eau douce calme. On peut y observer d'anciennes empreintes de Thérapsides. Vous trouverez aussi des coulées et cheminées basaltiques,témoins d'une activité volcanique ancienne.

Mouflons. © Missud, CC by-nc 2.0

La faune et la flore y sont particulières. La pêche attire nombre de passionnés.Les randonneurs peuvent parcourir les 28 km du chemin de rive, à pied ou en VTT.

Clubs sportifs

Voici quelques adresses de clubs sportifs à proximité :

  • Comité Département de Spéléologie
    Maison départementale des sports
    200, avenue du Père Soulas
    34094 Montpellier Cedex
    Tel. : 06 70 01 35 37
  • Spéléo Club Alpin Languedocien (SCAL)
    Tel. : 04 67 02 05 30
  • Spéléo Club de Montpellier
    870, avenue de l'Europe
    34170 Castelnau le Lez
    e-mail : jmsalmon@ensam.inra.fr
  • Aventure 34 : canyoning, spéléologie, escalade, randonnée, raquette à neige. Ouvert toute l'année. Organisation de journées, weekend et séjours multi-activités dans l'Hérault. Basé sur le massif du Caroux-Espinouse, dans le parc naturel.

Si vous pratiquez des sports extrêmes ou des sports en rapport avec l'eau, faites-vous conseiller et ne partez jamais seul, les orages du massif de l'Aigoual peuvent être meurtriers. Chaque année en donne la preuve...

Le barrage des Olivettes

Mis en eau en 1990, le barrage des Olivettes est le premier barrage européen en béton roulé compacté. Il régule le débit de la Peyne (affluent de l'Hérault) et améliore l'irrigation de la plaine. Le lac est situé en contrebas de Vailhan, dans une vallée isolée. Le site a été aménagé par le département :chemins, berges pour la pêche, aire de pique-nique, sentiers de découverte et randonnées dans un paysage contrasté et très sauvage.

Tout près, vous pouvez voir la chapelle Saint-Nazaire de Roujan, anciennement appelée « église Saint-Nazaire d'Auberte » (IXe - Xe siècle), une des plus vieilles églises de la région, occupée depuis l'Antiquité, d'architecture préromane typique. Pour y accéder : àRoujan, passez devant la cave coopérative et continuez le chemin qui part dans les vignes. Prenez à droite à l'intersection : l'église est au bord de la route,sur la gauche.