Planète

Impact positif des coraux sur le climat

Dossier - L'incroyable fluorescence des coraux
DossierClassé sous :Nature

-

La fluorescence des coraux est un phénomène étrange et mystérieux. Ces organismes marins peuvent en effet prendre des couleurs bien surprenantes pour le plus grand plaisir de nos yeux. Découvrez toute la beauté de la fluorescence des coraux au travers de somptueuses images.

  
DossiersL'incroyable fluorescence des coraux
 

Les récifs coralliens tropicaux sont des écosystèmes très productifs. Non seulement ils soutiennent la biodiversité, mais ils sont aussi d'une immense valeur pour l'humanité. Ce sont les poumons de l'océan. L'association Coral Guardian participe à la préservation de ces récifs.

Les océans absorbent près de la moitié des émissions de CO2 de la planète et les coraux sont un maillon capital de l'équilibre biologique des océans. De plus, ils fournissent des ressources et services estimés à 375 milliards de dollars chaque année et soutiennent plus de 850 millions de personnes dans le monde par la nourriture et l'emploi.

Les coraux favorisent l'équilibre biologique des océans. © kobaken++, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

Les récifs coralliens, une protection naturelle des côtes

Les récifs coralliens protègent les côtes contre les vagues, les tempêtes, les inondations et l'érosion. Ils sont également d'importantes ressources pour de nouveaux médicaments en cours de développement.

La biodiversité est un bien mondial et les efforts pour enrayer la crise sans précédent à laquelle sont confrontées la faune et flore sauvages nécessitent des réponses à l'échelle mondiale, régionale et nationale. Mais c'est principalement au niveau local que les populations expérimentent la nature et en tirent des bénéfices pour garantir leurs moyens de subsistance et leur bien-être. Coral Guardian est animé par la conviction que les populations locales sont la clé du maintien de toute vie sur cette planète.

Le programme de Coral Guardian permet de donner les clés de notre avenir aux communautés locales qui dépendent le plus fortement de ces écosystèmes de façon direct et deviennent par conséquent les gardiens de la balance écologique des océans, et donc les gardiens de notre avenir.

Le saviez-vous ?

  • Plus de 275 millions de personnes vivent à moins de 10 kilomètres de côtes et à moins de 30 kilomètres de récifs.
  • Un huitième de la population mondiale, soit environ 850 millions de personnes, vivent à moins de 100 kilomètres de récifs et tirent des avantages directs ou indirects des services écosystémiques fournis par les récifs.
  • Une large proportion de ces populations vivent dans des pays en voie de développement et dans des nations insulaires et dépendent donc de la nourriture directement prélevée dans les eaux récifales et des moyens directs et indirects de subsistance qu'ils peuvent en tirer.
  • Les animaux récifaux sont une source importante de protéines, contribuant à environ un quart de la prise de poissons en moyenne dans ces pays. Des récifs « bien gérés » peuvent donner entre 5 et 15 tonnes de poissons, crustacés, mollusques et autres invertébrés par kilomètre carré.
  • La France est le seul pays au monde à posséder des récifs coralliens dans les trois océans de la planète. Les récifs et leurs lagons couvrent 57 557 km2, soit en moyenne le double de la surfaces des terres émergées qu'ils entourent. Les 8 collectivités françaises d'outre-mer abritent ainsi près de 10 % des récifs et 20 % des atolls du monde (source : Andréfouët et al, 2008. Atlas des récifs de France outre-mer, IRD). Grâce en grande partie à la présence des récifs, la France dispose de la deuxième plus vaste Zone Economique Exclusive du monde avec plus de 11 millions de km2 ; les collectivités de l'outre-mer représentent plus de 90 % de l'espace maritime national.