Climat : ces innovations évolutives pourraient sauver les oiseaux

Classé sous :oiseaux , Réchauffement climatique , changement climatique

Les espèces d'oiseaux qui adaptent leurs comportements alimentaires aux changements de leur environnement ont moins de chance de disparaître. Si cela semble tomber sous le sens, il est pourtant ardu de le démontrer au niveau mondial. Surtout si l'on est seul. Mais avec une équipe d'ornithologues amateurs répartis dans le monde entier, la tâche s'en trouve grandement facilitée ! Ainsi, cette théorie vient d'être renforcée par une étude publiée dans Nature Ecology & Evolution

Le dévouement des ornithologues aux sciences participatives a permis de recenser plus de 3.800 comportements alimentaires innovants chez des oiseaux. Ces données ont été compilées dans 204 revues publiées entre 1960 et 2018. Et chaque revue a été épluchée par Louis Lefebvre, biologiste et coauteur de l'étude. En les analysant avec son équipe, il a montré que les oiseaux capables d'exprimer de nouveaux comportements alimentaires sont bel et bien moins vulnérables à l'extinction. « Nous estimons que nos résultats sont solides, car nous avons pris en compte autant de covariables et de biais que nous pouvions imaginer » a déclaré Louis Lefebvre dans un communiqué.

Parmi les comportements repérés, celui des corneilles noires qui utilisent des voitures comme casse-noix ou pour briser des coquillages, est particulièrement saisissant. « Nous avons également pu vérifier que plus le nombre d'innovations décrites pour une espèce est élevé, plus la probabilité que ses populations soient stables ou croissantes est grande » a détaillé Simon Ducatez, coauteur de l'étude.

Plus précisément, l'étude se concentre sur l'incorporation de nouveaux aliments et le développement de nouvelles techniques d'obtention de la nourriture que les oiseaux mettent en place pour résister aux changements de leur habitat. Les chercheurs avertissent d'ailleurs que cette plasticité comportementale n'affecte en rien la sensibilité aux espèces invasives ou à la surexploitation, dont la chasse. Leurs résultats explicitent seulement une tolérance des oiseaux à la destruction de leur habitat.

Certains oiseaux, en adaptant leur stratégie alimentaire, réduirait leurs risques d'extinction dus au réchauffement climatique. © Jess Rodriguez, Adobe Stock
Cela vous intéressera aussi

Le jardinier brun, un étrange oiseau collectionneur  Le jardinier brun est une oiseau originaire de Papouasie occidentale. Il est connu pour sa capacité a imiter de nombreux sons, à l’image de certains perroquets. Pour séduire la femelle il construit une grande hutte qu’il décore méticuleusement, comme on peut le voir au cours de cette vidéo.