Un jeune tigretigre du zoo du Bronx, à New York, a été testé positif au coronaviruscoronavirus dimanche 5 avril. Nadia, une femelle âgée de quatre ans, souffre de toux sèche depuis le 27 mars. Sa sœur Azul, deux tigres de l'Amour et trois lions d'Afriquelions d'Afrique présentent des symptômessymptômes respiratoires similaires mais n'ont pas subi de test. « Bien que leur appétit ait diminué, les félinsfélins du zoo se portent bien grâce aux soins vétérinaires et se montrent vifs, alertes et interactifsinteractifs avec leurs gardiens », a tenu à préciser la Wildlife Conservation Society dans un communiqué. Ils seraient déjà en voie de guérisonguérison. « On ne sait pas comment cette maladie va se développer chez les grands félins car les différentes espècesespèces peuvent réagir différemment aux nouvelles infections, mais nous allons continuer à les surveiller de près et à anticiper un rétablissement complet », assure l'institution.

Le tigre a très probablement été contaminé par un employé malade, le zoo étant fermé depuis la mi-mars. Fin mars, un chat avait déjà été infecté par son propriétaire en Belgique et deux cas de chiens positifs au coronavirus ont été rapportés en Chine. Mais si l'humain semble effectivement capable de transmettre le virusvirus à l'animal, le risque de contamination en sens inverse n’est pas avéré, selon les autorités sanitaires. « Cependant, tous les animaux peuvent être porteurs de germesgermes susceptibles de rendre les gens malades », met en garde le centre pour le contrôle et la préventionprévention des maladies (CDCCDC). Il est donc conseillé de garder une attitude de sécurité à l'égard des animaux de compagnie et des autres animaux.