Planète

Le téléphérique de l'Aiguille du Midi

Dossier - L'Aiguille du Midi
DossierClassé sous :géographie , alpinisme , Mont Blanc

-

Monde mythique et secret, réservé aux amateurs éclairés, la haute montagne a toujours fasciné, même si maintenant on peut y accéder en téléphérique. Cette escapade veut rendre hommage aussi aux guides qui ont fait l’histoire de l’alpinisme. Je vous invite donc à faire un tour à Chamonix... embarquement pour l'aventure !

  
DossiersL'Aiguille du Midi
 

Le Téléphérique de l'aiguille du Midi, conçu par le turinois D. Lora Totino, a été édifié en seulement 5 ans de 1951 à 1955. Il permet de passer en vingt minutes du cœur de la ville de Chamonix (1 039 m) au sommet de l'aiguille du Midi.

Téléphérique de l'Aiguille du midi. © Simon, Pixabay, DP

1 - Téléphérique de l'Aiguille du Midi : premier tronçon

- Va et vient à mouvement alterné : 1 de 52 mm et 1 de 40 mm
- 2250 m  et 1278 m
- 3 pylônes de ligne
- 75 personnes - Temps de montée : 8 à 10 minutes
- 1954

- Rénové en 1990-1991 
Le câble porteur est tiré par un contrepoids en amont (disposition rare : l'effort normal dans un câble veut que  les contrepoids soient en aval). La première halte se trouve au plan de l'Aiguille (2 317 m) : vers les aiguilles de Chamonix, vers le Montenvers, vers le lac bleu ou redescente par les alpages de la Blatière.

Cabine du premier tronçon

2 - Téléphérique de l'Aiguille du Midi : deuxième tronçon

- Va et vient à mouvement alterné : 1 de 52 mm et 1 de 46 mm
- 2868 m et 1461 m
- Portée unique, la plus longue de France entre appuis (2867 m) mais pas en portée horizontale (les 2831 m de la travée centrale du Panoramic Mont Blanc, dépassent les 2420 m pour l'Aiguille du Midi). Câble tracteur de 46 mm de diamètre, c'est mince quand on le voit.
- 69 personnes - Temps de montée : 8 à 10 minutes.
- 1955 

- Rénové en 1990-1991
Réservation par téléphone au +33.(0)8.92.68.00.67, si le quota est atteint il peut rester des places à acheter aux caisses. Les cartes d'embarquement indiquent l'heure, on peut acheter le billet à l'avance (les numéros sont affichés sur un panneau lumineux).

La montée est impressionnante, la cabine est pendue sur un vide de 2 000 m, les personnes sensibles doivent se tenir au centre de la cabine et tourner leurs yeux vers la montagne proche en regardant vers le haut. Attention aux oreilles, il faut bailler souvent, la vitesse de montée 7 m/sec dans le tiers supérieur. Même en plein été, il fait froid au sommet à (3 842 m); ne pas oublier c'est la haute montagne même si vous n'y montez pas à pied. Il faut prévoir des vêtements chauds, de bonnes chaussures fermées, des lunettes de soleil, une crème solaire ... et votre appareil photo !

La télécabine Panoramic Mont-Blanc, (au sens ferroviaire du terme : câble porteur fixe et câble tracteur) construite dans la foulée, permet de rejoindre le téléphérique qui reliait depuis 1946, Courmayeur au refuge Torino.
Parcours aérien de 5 093 m, en 25 min, au-dessus du glacier du Géant, depuis l'aiguille du Midi, située en France, à 3 842 m, jusqu'à la pointe du Helbronner, à 3 862 m, située en Italie.

3 - Comment ça marche ?

Un téléphérique (ou téléférique) est un système de transport à traction par câble, composé de une ou deux grandes cabines suspendues à un câble. Si l'installation se compose d'une seule cabine, il s'agit d'un va-ou-vient, si l'installation comporte 2 cabines circulant de façon alternée il s'agit d'un téléphérique va-et-vient. Attention : une télécabine est un téléporté à mouvement continu, comprenant plusieurs petites cabines circulant toujours dans le même sens sur le câble.

Fonctionnement du téléphérique

Pour les téléphériques actuels on a :

-- un ou deux câbles porteurs, de diamètre élevé et lisse, fixe et tendu.
-- un ou plusieurs câbles tracteurs qui assure la motricité ; il est fixé au chariot sur la cabine et forme une boucle tendue entre les deux gares.
-- un téléphérique fonctionne en va-et-vient

Téléphérique à va-et-vient (schéma ski-3vallees.net)

Les pylônes supportent les câbles porteurs et permettent le passage du câble tracteur (galets). Il  n'y a pas de norme en matière hauteur de la cabine (le téléphérique de l'Aiguille du Midi a une hauteur de survol de plus de 500 mètres sur le second tronçon)

Téléphérique de l'Aiguille du Midi

Il arrive que les téléphériques n'aient pas besoin de pylône intermédiaire, les téléphériques ralentissent au passage des pylônes. Les tensions sont indépendantes,  réalisées par des contre-poids, pour les câbles porteurs et les câbles tracteurs. Certains téléphériques sont à "tension fixe". Les portées entre deux pylônes étant très importantes, il n'a pas de contrepoids sur les porteurs, et même parfois sur les tracteurs. Exemple : le téléphérique de l'Aiguille du Midi. La  tension, est, en général, en aval mais pas sur celui de l'Aiguille. En gare, les cabines se posent sur un rail pour soulager le câble.

Pour la sécurité, deux points sont particulièrement importants :
-- les chapeaux de gendarme concernent le câble tracteur qui fait une bosse en passant sur le chariot et ne peut plus glisser.
-- les freins de chariot permettent de stopper la cabine en pinçant les câbles porteurs

4 - Un peu d’histoire : l’ancien téléphérique

Au début du XXe siècle, Chamonix était un village de montagne, point de départ de la route du Mont Blanc. Naquit alors l'idée d'un téléphérique.
Dès 1902, les ingénieurs suisses Feldman et Strub font le projet d'une remontée constituée d'un train à crémaillère  entre  les  Pèlerins  et  le  glacier  des  Bossons  (à  2450 m)  et de trois  funiculaires  aériens (arrivée à  3770 m).
En 1905, le baron Eugster, entrepreneur dijonnais et bailleur de fonds, associé à Emile Dollot, défend ce projet devant la mairie.
1909, c'est d'accord pour la concession mais c'est le projet italien Ceretti et Tanfani qui est retenu, ligne aérienne en trois tronçons avec de nombreux pylônes; les travaux sont réalisés par la S.A. Dyle et Bacalan de Paris Les
1910 début des travaux mais, dès 1911, l'arrivée est désormais prévue au Col du Midi. 

Départ au village des Pélerins, où la gare est encore visible au 1207 de la route actuelle. La guerre survint, l'activité fut interrompue.
En 1922 la Société Française des Chemins de Fer de Montagne reprit les travaux avec Joseph Vallot, astronome et géographe.
L'histoire de ce chantier est ainsi émaillée de difficultés financières mais aussi techniques, personne n'avait imaginé les difficultés à résoudre !
En 1937 le bilan de la Société est enfin positif mais le sommet de l'Aiguille n'était pas atteint par le chantier...
Vingt-sept années s'étaient écoulées et la guerre survint en 1939.
En 1948 les activités du troisième tronçon cessèrent.

Je sais tout © Académie de Grenoble

5 - Et le nouveau

En 1949, un autre projet, direct, celui-là : Chamonix - sommet de l'Aiguille, un nouveau téléphérique allait remplacer le premier. Une technologie nouvelle, d'importants moyens financiers, l'enthousiasme populaire permirent de faire les travaux en quelques années. C'est ce téléphérique de la Compagnie du Mont Blanc, que vous empruntez. En 1954, le premier tronçon est achevé et inauguré. Le deuxième, un exploit a nécessité la présence sur les lieux de 30 guides de montagne, Italiens et Français, pour mettre en place un câble de chantier de 1700 m de long et de plus d'une tonne au sommet de l'Aiguille (info de la compagnie). Mise en service en 1958.

Itinéraire de la Vallée Blanche à l'Aiguille du Midi