Planète

Frédéric Gosselin : La biodiversité en forêt

Dossier - La biodiversité, un enjeu mondial, une question de société
DossierClassé sous :développement durable , biodiversité , Faune

-

Depuis le Sommet de la Terre de Rio en 1992, qui faisait suite à la conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement en 1972 et au rapport Bruntland 1987, la biodiversité est reconnue comme patrimoine commun de l'humanité.

  
DossiersLa biodiversité, un enjeu mondial, une question de société
 

Frédéric Gosselin est Chargé de Recherches en écologie terrestre

Nous travaillons sur la biodiversité en forêt, une question importante après le sommet de Rio, mais aussi la stratégie européenne inter-ministérielle sur la protection des forêts.

Nous avons mené plusieurs projets de recherche, notamment à Montargis et en Seine et Marne, comparant l'évolution de la biodiversité floristique et entomologique de forêts soumises à plusieurs modes de gestion.

Par exemple, en Seine et Marne, nous avons comparé futaie régulière de chênes, peuplements de tremble et de bouleau issus de coupe non gérées par la suite, petites coupes dans des futaies irrégulières. La futaie régulière de chênes est globalement plutôt favorable à la diversité floristique de pratiquement tous les groupes écologiques étudiés, sauf des bryophytes qui préfèrent manifestement les peuplements de bouleau et tremble.

Si ces résultats se confirment - par des analyses à plus large échelle -, une alternance de peuplements réguliers gérés et peu gérés constituerait une stratégie intéressante à promouvoir pour le maintien de la diversité de la flore. Les peuplements irréguliers ont probablement aussi leur intérêt, mais pour d'autres groupes taxonomiques.