Planète

Jean-Jacques Brun : La biodiversité moteur du vivant

Dossier - La biodiversité, un enjeu mondial, une question de société
DossierClassé sous :développement durable , biodiversité , Faune

-

Depuis le Sommet de la Terre de Rio en 1992, qui faisait suite à la conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement en 1972 et au rapport Bruntland 1987, la biodiversité est reconnue comme patrimoine commun de l'humanité.

  
DossiersLa biodiversité, un enjeu mondial, une question de société
 

Jean Jacques Brun est Directeur de recherches, spécialisé en écologie terrestre, Membre de la commission scientifique de l'Institut Français de la Biodiversité.

La biodiversité représente pour moi un " réseau complexe d'espèces et d'habitats en interdépendance ". Elle est le " moteur " du Vivant, la source et le gage de la pérennité des autres ressources. Désormais les scientifiques du vivant savent que la simple connaissance de la présence et absence d'espèces est insuffisante. En effet les caractéristiques et le fonctionnement des écosystèmes sont également déterminées par les interactions entre les espèces.

A partir de là, pour les chercheurs des EPST comme le Cemagref, le défi réside dans la capacité de comprendre et de prédire le comportement des systèmes écologiques et des sociétés. Nous nous intéressons en particulier aux réponses des systèmes écologiques aux pressions externes et à la perte de biodiversité, ainsi qu'aux conséquences économiques et sociales induites par la perte de biodiversité.

En définitive, il nous faut comprendre les liens étroits existants entre changements de biodiversité-fonctionnement des écosystèmes-coûts sociétaux et à partir de là proposer les gestions qui minimisent les surprises écologiques et valorisent les aménités.