Planète

OGM : avantages et inconvénients

Dossier - Le maïs, une céréale aux grains précieux
DossierClassé sous :botanique , plante , Nutrition

Le maïs est une plante tropicale annuelle de la famille des graminées. Il est cultivé comme céréale pour ses grains riches en amidon, mais aussi comme plante fourragère. C'est la céréale la plus cultivée dans le monde.

  
DossiersLe maïs, une céréale aux grains précieux
 

Voici un aperçu des positions pour et contre les OGM (avantages et inconvénients). Le débat autour de cette question est très houleux.

Quels sont les avantages et inconvénients des OGM ? © endostock, Fotolia

Avantages des OGM

  • Les OGM permettent l'apparition de variétés avec des caractéristiques supérieures à celles de plantes dites normales. Il est possible d'augmenter la qualité nutritive (exemple : le riz avec la vitamine A), le rendement des récoltes, etc.
  • Les OGM pourraient résoudre le problème de la faim.
  • Les OGM pourraient être cultivés sur des terrains jusqu'ici inutilisables.
  • Les OGM peuvent réduire l'utilisation des insecticides (exemple : réduire l'utilisation des insecticides contre la pyrale).
  • Donc, les OGM permettent de réduire la pollution des terres agricoles, des nappes phréatiques...
  • Les OGM ont permis d'élaborer de nouveaux médicaments (exemple : l'insuline).
  • Les OGM pourraient produire des organes (par des animaux génétiquement modifiés) greffables chez l'Homme...

Les OGM et leur commercialisation posent certaines questions. Quels sont les risques sanitaires et l'impact sur l'environnement de ces produits ? Afin de mieux comprendre les OGM et leurs enjeux, nous avons interviewé Jean-Louis Serre, professeur de génétique. © Futura

Inconvénients des OGM

  • Les insectes développent une résistance à la protéine produite par ces OGM (exemple : le coton).
  • Les OGM permettent une utilisation massive d'herbicides. Trois risques ici :
    • celui que les plantes sauvages développent une résistance à l'herbicide ;
    • celui que les agriculteurs vaporisent plus d'herbicides que nécessaire puisque leurs cultures y sont insensibles ;
    • l'herbicide est souvent produit par la même firme que les semences. L'agriculteur se trouve donc complètement dépendant de son fournisseur.
  • L'impact non voulu sur les autres insectes, non ciblés ceux-ci et qui peuvent être utiles, comme les abeilles par exemple.
  • Le risque de dissémination des pollens OGM par le vent ou les insectes butineurs : cela remet en cause le droit des agriculteurs et des consommateurs à éviter les OGM.
  • Une faible efficacité à la longue : de nombreux insectes développent une tolérance (ou même une résistance) à l'insecticide produit par la plante OGM.
  • La probabilité de risques d'allergie ressort comme le principal risque que les OGM pourraient engendrer sur l'Homme. Le gène introduit peut coder une protéine nouvelle, inconnue et allergisante.
  • Une dépendance des agriculteurs : les firmes programment l'ADN des plantes afin qu'elles tuent leurs propres embryons. Les semences sont stériles. Les agriculteurs sont obligés de racheter de nouvelles semences tous les ans.