Planète

Phoque moine de Méditerranée

DéfinitionClassé sous :zoologie , mammifère , pinnipède
Photo de phoque moine de Méditerranée. © Cornaire Jean Marie, CCA- SA 2.5 Generic license

Phoque moine de Méditerranée (Hermann 1779) - Monachus monachus

  • Ordre : Carnivora
  • Sous-ordre : Caniformia
  • Famille : Phocidae
  • Genre : Monachus
  • Taille : 2,00 à 3,00 m
  • Poids : 200 à 300 kg
  • Longévité : 30 à 40 ans

Statut de conservation UICN : CR en danger critique d'extinction 

Description du phoque moine de Méditerranée

Le phoque moine de Méditerranée possède un corps cylindrique en forme de barrique, effilé aux deux extrémités, et un pelage ras dont les coloris varient du fauve au brun foncé sur la partie dorsale, au blanc sur le ventre. Son museau est concave. Les nageoires pectorales sont larges et courtes.

Habitat du phoque moine de Méditerranée

Le phoque moine est le seul phoque à ne pas fréquenter les eaux froides. Il recherche au contraire les eaux tempérées et chaudes. Initialement originaire de Méditerranée, une population a migré jusqu'au Caraïbes et, profitant de la construction du canal de Panama, un autre groupe a franchi une partie de l'océan Pacifique pour s'installer sur l'île d'Hawaï. La colonie de phoques des Caraïbes a disparu aux alentours des années 1950. La mer Méditerranée, berceau de l'espèce, et les côtes mauritaniennes ne comptent plus que 300 individus. La population corse s'est éteinte en 1975. Auparavant, on le trouvait plutôt sur les plages de sable, mais de nos jours à cause des activités humaines, surtout touristiques, il a été contraint de se réfugier sur les côtes rocheuses escarpées où l'Homme a du mal à accéder. Quelques individus se sont installés sur l'île de Madère.

Phoque moine de Méditerranée dans une grotte sous-marine. © Giovanni Dall'Orto, CCA-SA 2.5 Italy license

Comportement du phoque moine de Méditerranée

Du fait de sa rareté, les mœurs du phoque moine sont peu connues. C'est un animal grégaire qui vit en petits groupes. Certains spécialistes pensent que l'animal n'est pas pélagique et qu'il préfère rester à proximité des côtes. Mais cette hypothèse paraît un peu battue en brèche par le fait qu'il ait malgré tout franchi l'océan Atlantique et une partie de l'océan Pacifique, pour s'installer respectivement aux Caraïbes et à Hawaï. Il est capable de plonger à une centaine de mètres de profondeur et de rester un quart d'heure en apnée.

Phoque moine d'Hawaï. © N3kt0n, CCA-SA 3.0 Unported license

Reproduction du phoque moine de Méditerranée

Le phoque moine de Méditerranée mettait habituellement bas sur les plages. Or, du fait des nuisances humaines, il est contraint de se réfugier dans des grottes sous-marines subissant les inondations lorsque la mer est houleuse ou en cas de tempêtes. La mortalité des jeunes est importante car un seul nouveau-né sur deux survit. Les autres périssent noyés. La femelle met bas un jeune unique au terme d'une gestation de onze mois. Ce dernier arbore un pelage noir laineux à la naissance, mesure entre 0,90 et 1,00 mètre et pèse entre 10 et 20 kg. Au bout de deux semaines il a quadruplé son poids, et est sevré après six à huit semaines. La maturité sexuelle est atteinte vers cinq ans.

Régime alimentaire du phoque moine de Méditerranée

Le phoque moine de Méditerranée se nourrit de poissons, mais aussi de céphalopodes tels que les seiches et les calmars, et de crustacés comme les langoustes et les homards.

Menaces sur le phoque moine de Méditerranée

Le phoque moine de Méditerranée est une espèce en danger critique d'extinction car la population n'excède pas 300 individus. Alors qu'il était abondant dans l'Antiquité, et adulé par les anciens Grecs, le pinnipède est devenu le mammifère marin le plus rare et l'une des six espèces animales les plus menacées sur la planète. Le développement des activités humaines (pêche et abattages délibérés ainsi que le développement à outrance du tourisme de masse) est à l'origine du déclin de l'espèce. La population la plus importante survit actuellement en Grèce sur les îles Sporades du Nord. Le Parc national marin d'Alonnisos est la seule aire marine protégée, dédiée à la protection du phoque moine de Méditerranée ! Le gouvernement étasunien a créé en janvier 2001, une réserve destinée à protéger la sous-espèce hawaïenne, Monachus schauinslandi, composée d'un petit millier d'individus. La sous-espèce Monachus tropicalis des Caraïbes a été déclarée éteinte en 2008.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi