Planète

Blaireau d'Europe

DéfinitionClassé sous :zoologie , Mustélidé , carnivore
Photo d'un blaireau. © James Lindsey, CCA-SA 2.5 Generic license

Blaireau européen (Linnaeus 1758) - Meles meles

  • Ordre : Carnivora
  • Sous-ordre : Caniformia
  • Famille : Mustelidae
  • Sous-famille : Melinae
  • Genre : Meles
  • Taille : 0,70 m (longueur de la queue 0,20 m)
  • Poids : 8 à 12 kg
  • Longévité : 10 à 14 ans

Statut de conservation UICN : LC préoccupation mineure

Description du blaireau européen

Le blaireau est le plus gros des mustélidés européens. Son pelage est dans les tons de gris sur la partie supérieure, et noire sur le dessous et les pattes. Sa tête, petite et au museau allongé, est blanche et barrée de deux bandes longitudinales noires qui encerclent les yeux, lui conférant un masque facial caractéristique, tandis que sa queue courte et touffue  est blanche. Son corps allongé et cylindrique est supporté par des pattes puissantes et courtes, munies de longues griffes.

Blaireau. © Kokay Szabolcs, CCA-SA License

Habitat du blaireau européen

On trouve le blaireau sur l'ensemble du continent eurasien au sud du Cercle Polaire. Il gîte principalement dans les forêts de feuillus avec clairière mais recherche sa nourriture dans des milieux divers.

Blaireau norvégien. © Orland, CCA-SA 2.5 Generic license

Comportement du blaireau européen

Le blaireau est un animal nocturne et crépusculaire. Surtout actif à partir du mois de mai jusqu'en août, ses sorties se font moins régulières à la mauvaise saison. L'animal est organisé en clans familiaux. Il s'abrite dans des terriers qu'il creuse lui-même ou agrandit des tanières abandonnées de renards. Celles-ci peuvent mesurer entre 15 et 20 mètres de longueur, atteindre 4 mètres de profondeur, et possèdent parfois plus de dix accès. Les terriers peuvent être utilisés de génération en génération pendant des dizaines d'années, et réaménagés en fonction des besoins. Les chambres sont tapissées de feuilles et accueillent l'ensemble des membres d'un clan.

Le blaireau communique par vocalisations : gémissements, cris, grondements, reniflements, grognements et même bêlements, et par le frottement d'une sécrétion émanant des glandes anales ou d'une poche sous-caudale sur ses congénères afin de maintenir la cohésion sociale du groupe. Les membres pratiquent également l'épouillage avant de partir en chasse. L'animal occupe un territoire pouvant aller jusqu'à 50 hectares, qu'il marque à l'aide de ses déjections et de ses sécrétions glandulaires. Le blaireau n'hiberne pas mais réduit son activité en hiver, puisant sur les réserves de graisse constituées pendant l'automne.

Reproduction du blaireau européen

La période de reproduction s'étend sur les mois de janvier à mars. Une femelle (la blairelle) peut s'accoupler avec plusieurs mâles d'un même clan, mais les ovules fécondés ne s'implantent dans l'utérus que dix mois après l'accouplement. La gestation dure environ deux mois et les jeunes (les blaireautins), ne naissent qu'en février et mars de l'année suivante. Les portées sont de deux à sept petits. Le taux de survie n'est cependant que de 50 %. Les jeunes n'étant pas protégés par une couche de poils, ils ne sortiront du terrier qu'au bout d'un mois et demi. Leur mère les allaite pendant environ trois mois. Au mois d'octobre les blaireautins ont atteints leur taille adulte. Ils atteignent leur maturité sexuelle au terme de 2 ans.

Régime alimentaire du blaireau européen

Le blaireau est omnivore et se nourrit surtout d'insectes, de rongeurs, de tubercules, de champignons et de lombrics. Les batraciens, les reptiles et même les mollusques entrent également dans ses menus.

Menaces sur le blaireau européen

L'animal a disparu d'une grande partie de son aire de répartition initiale du fait des modifications de son environnement : dégradation ou destruction de son habitat du fait des activités humaines, la chasse, le piégeage et les accidents routiers. Opportuniste à l'instar de son cousin américain Taxidea taxus, le blaireau a cependant réussi à s'accommoder de la présence de l'Homme, en installant ses terriers jusque dans les villes ou dans ses abords proches. Un blaireau fouillant une poubelle a été récemment photographié dans un parc londonien. 

Cela vous intéressera aussi