Planète

Albatros à pieds noirs

DéfinitionClassé sous :zoologie , oiseau , piscivore
Photo d'un albatros à pieds noirs. © Dr James P. Mc Vey, NOAA, domaine public

Albatros à pieds noirs (Audubon 1839) - Phoebastria nigripes

  • Ordre : Procellariiformes
  • Famille : Diomedeidae
  • Genre : Phoebastria
  • Taille : 0,65 à 0,75 mètre (envergure 1,90 à 2,10 mètre)
  • Poids : 2,50 à 2,70 kg
  • Longévité : 50 ans

Statut de conservation UICN : EN en danger

Description de l'albatros à pieds noirs

L'albatros à pieds noirs est un oiseau de mer petit et lourd aux pieds palmés et noirs comme son nom l'indique. Son plumage est sombre, généralement brunâtre avec des nuances foncées plus ou moins marquées sur les ailes et la poitrine. La base du bec, l'arrière de l'œil, la base de la queue et les tectrices sous-caudales sont blanches. Adapté au dépeçage des proies, le bec, sombre, grand et robuste, se termine en croc acéré. Il est muni de narines tubulaires.

Habitat de l'albatros aux pieds noirs

On trouve l'albatros aux pieds noirs sur les îles du nord-ouest de l'archipel hawaïen. L'essentiel de la population niche dans l'atoll de Midway et l'île de Laysan, mais on en observe également de petites colonies dans quelques îles au large des côtes japonaises, sur l'île de Guadalupe, de San Benedicto et Clarion au Mexique. L'oiseau est également en train de s'installer durablement sur l'île de Wake en plein océan Pacifique. En mer, il se rencontre dans l'ensemble du Pacifique Nord depuis les tropiques jusqu'au détroit de Béring, depuis le littoral oriental de la Chine, à la mer d'Okhotsk, jusqu'aux côtes occidentales de l'Amérique du Nord. L'albatros à pieds noirs niche habituellement sur des plages de sable découvertes ou sur des petites îles coralliennes sablonneuses peu végétalisées. Ces sites de reproduction sont appelés « leks » et ne sont fréquentés que pendant les périodes de reproduction et de nidification.

Lek de reproduction des albatros à pieds noirs. © Duncan Wright, USFWS, domaine public

Comportement de l'albatros aux pieds noirs

Utilisant les vents, l'albatros à pieds noirs est un excellent voilier qui peut parcourir plus de 4.500 km entre le lieu de nidification et les zones de nourrissage situées sur la façade ouest des États Unis, depuis la Colombie britannique jusqu'à la Californie. Pélagique, l'oiseau se rencontre dans toutes les eaux poissonneuses de l'hémisphère nord côté pacifique. Lors de la période de nidification, il a un comportement territorial agressif. Pour repousser ses rivaux et les pique-assiettes, il étend ses ailes en poussant des cris perçants pour les impressionner. 

Reproduction de l'albatros à pieds noirs

La période de reproduction de l'albatros à pieds noirs à lieu en octobre à la suite de parades nuptiales bruyantes. Mâle et femelle se font face, ailes étendues et cou arqué, en poussant des cris ressemblant aux grognements et en claquant du bec. Le nid est constitué d'une simple dépression tapissée de liches, de mousses et de plumes dans le sol sablonneux. La femelle ne pond qu'un seul œuf qu'elle couve pendant 65 jours. Le poussin reste à l'abri des plumes de la mère jusqu'à sa seconde mue qui lui procure un duvet plus épais. Entretemps les deux parents le nourrissent d'une substance huileuse secrétée par leur estomac. Après quelques jours de ce régime, les parents le délaissent pour partir à la pêche et le nourrissent alors de leurs régurgitations. Le jeune est capable de voler de ses propres ailes au bout d'une douzaine de semaines. La maturité sexuelle est atteinte entre cinq et sept ans.

Régime alimentaire de l'albatros à pieds noirs

L'albatros aux pieds noirs est incapable de se nourrir en vol. Il doit donc se poser sur l'eau pour s'alimenter. Tout en flottant, il plonge la tête sous l'eau pour capturer les proies qui nagent à proximité de la surface. Celles-ci consistent surtout en calmars, mais aussi en poissons qui remontent à la poursuite du krill. L'oiseau se nourrit surtout de nuit lorsque les céphalopodes se rapprochent de la surface.

Menaces sur l'albatros à pieds noirs

L'albatros aux pieds noirs est vulnérable aux filets dormants dans lesquels il s'empêtre fréquemment, et de nombreux individus sont régulièrement intoxiqués par l'ingestion de matière plastique. Les populations actuelles semblent relativement stables malgré un déclin survenu dans les années 1990.

Cela vous intéressera aussi