Délicieuses patates douces. © pilipphoto, Adobe Stock
Planète

Patate douce : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :botanique , légume , patate douce

Très proche de la pomme de terre, la patate douce se cultive facilement au potager. En plus de produire une chair tendre au goût sucré très apprécié, la patate douce développe un feuillage exubérant en forme de cœur et une floraison remarquable, ce qui lui donne un aspect très décoratif dans un potager.

Saison de la patate douce

La patate douce (Ipomea batatas) est un légume racine exotique originaire d'Amérique et qui fait partie de la famille des Convolvulacées (Convolvulaceae). Ce légume annuel apprécie la chaleur pour se développer ; le tubercule se plante donc en pleine terre, à sa place définitive, à partir de mai, une fois que les dernières gelées sont passées et que la terre est réchauffée.

Il est possible d'anticiper le développement des tubercules en les faisant germer à l'intérieur dès le mois de janvier. Le tubercule aura des racines et des feuilles au moment de la plantation en mai. Ses tiges rampantes peuvent atteindre plusieurs mètres donc prévoyez de la place au sol ou éventuellement, installez des tuteurs ou un treillage afin d'occuper l'espace à la verticale. Pendant la culture, conservez un sol griffé et sans mauvaises herbes.

 Récolte de patates douces au potager. © Serjik Ahkhundov, Adobe Stock

Une fois la floraison terminée, les premiers jours de gelées installés et le feuillage jauni, la récolte peut avoir lieu, à partir du mois d'octobre jusqu'au mois de novembre. Les patates douces s'arrachent comme les pommes de terre, en les soulevant avec une fourche bêche. Comptez entre 100 et 150 jours après la plantation pour récolter les tubercules.

Qualités nutritionnelles de la patate douce

Comme les carottes, les patates douces sont riches en béta-carotène. Elles ont aussi l'avantage de contenir de la vitamine A, C et contient des antioxydants.

Les variétés de patate douce

Suivant les variétés cultivées, vous récolterez des patates douces à la forme et taille variées, à la peau et la chair de couleurs différentes :

  • 'Evangeline' : à peau orange et tubercule très apprécié pour sa chair orange sucrée ;
  • 'Murasaki' : à peau violette, sa chair blanche est peu sucrée mais est appréciée pour son petit goût de noisette ;
  • 'Bonita' : tubercule allongé à la peau rose et à la chair blanche fondante ;
  • 'Beauregard' : à chair orange et à la peau rose clair ;
  • 'Orléans' : gros tubercule à la peau rosée et à la chair fondante orange ;
  • 'Georgia Jet' : gros tubercule à la peau rouge rosé et à la chair jaune foncé, sucrée ;
  • 'Okinawa' : étonnante patate douce entièrement violette.

Conserver et cuisiner de la patate douce

Une fois sorties de terre, faites sécher les patates douces au soleil puis brossez l'excédent de terre avant de les rentrer à l'abri. Vous pourrez les conserver de longs mois, dans une pièce sombre, fraîche (en-dessous de 15 °C) et bien ventilée, comme pour les pommes de terre. Achetées, consommez-les rapidement car une fois au réfrigérateur, la chair va durcir.

Utilisez la chair tendre des patates douce pour cuisiner des purées, des frites ou des veloutés revigorants. Un peu d'originalité dans l'assiette avec un houmous ou des gnocchis de patate douce.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Faut-il éviter les régimes végétariens durant la grossesse ?  Les régimes végétariens et végans sont de plus en plus adoptés partout dans le monde. Les études montrent qu'ils ont des effets protecteurs contre certaines maladies et sont bons pour l'environnement. La grande question maintenant se tourne autour des effets de ce type de régimes sur la femme enceinte. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !