Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Plongée sur l'épave la plus profonde de l'histoire Une expédition financée par des fonds privés et menée par deux anciens officiers de la marine américaine a permis de localiser, d'étudier et de filmer l'USS Johnston, l'épave connue la plus profonde du monde, qui repose principalement à une profondeur de 21.180 pieds (6.456 mètres).

En février 1942, la Royal AirAir Force coulait un navire de la marine allemande, le V-1302 John Mahn. Depuis, son épave gît dans le fond de la mer du Nord. Comme d'autres, on l'imaginait comme devenu un récif artificiel, abritant des poissonspoissons ou d'autres espècesespèces aquatiques. Mais des chercheurs de l’université de Gent (Belgique) notent aujourd'hui que le tableau pourrait être moins idyllique qu'il n'y paraît.

Ils ont en effet trouvé des substances toxiques dans des échantillons prélevés aux alentours. Du nickelnickel, du cuivrecuivre, de l'arsenicarsenic, des explosifs et des hydrocarbures aromatiqueshydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) - des produits chimiques que l'on trouve dans les combustibles fossiles. Autant de substances susceptibles de modifier la composition de l'écosystèmeécosystème marin autour de l'épave.

Le tout, tout de même, dans des quantités relativement faibles. Mais les chercheurs s'inquiètent de la pollution qui pourrait émaner des nombreux navires coulés notamment lors de la Seconde Guerre mondiale. Ils estiment qu'ils pourraient avoir contenu entre 2,5 et 20,5 millions de tonnes de produits pétroliers au total. Et c'est sans compter les potentiels matériaux de type peintures, nettoyants, solvantssolvants, batteries, extincteurs, réfrigérants et même... filets de pêchepêche.