Des cellules solaires en pérovskite : ça pourrait enfin fonctionner !

Classé sous :énergie renouvelable , énergie solaire , cellule photovoltaïque pérovskite
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le photovoltaïque pourra compter sur les pérovskites en deux dimensions  L’énergie qui nous arrive du soleil est colossale. Encore faut-il savoir la recueillir de manière efficace. Les pérovskites pourraient être de ces matériaux utiles en la matière. Et des chercheurs de l’université Rice (États-Unis) travaillent à développer les films pérovskites en deux dimensions pour proposer une solution pour des panneaux solaires à la fois efficaces, stables et bon marché. (en anglais) © Université Rice 

Les premières cellules solaires à base de pérovskite ont été envisagées dans les années 2000. Avec l'espoir que ces matériaux plus efficaces, moins chers et plus durables (car leur fabrication demande moins d'énergie) que le silicium (et qui peuvent même être rendus flexibles et transparents) feraient bientôt entrer la production d'énergie solaire dans une nouvelle dimension. C'était sans compter le fait que ces cellules-là révèleraient une durée de vie effroyablement courte. De quelques secondes seulement pour les toutes premières !

Les chercheurs de l’université de Princeton (États-Unis) ont aussi mis au point une méthode — lumière vive et températures élevées — qui permet d’accélérer le vieillissement des cellules solaires à base de pérovskite afin d'estimer efficacement leur durée de vie. © Bumper DeJesus, Université de Princeton

Depuis, les chercheurs n'ont pas ménagé leurs efforts. Ils ont testé des dizaines d'architectures et de combinaisons de matériaux. Ils ont fait varier le nombre de couches dont certaines de seulement quelques atomes d'épaisseur. Ils ont joué avec les géométries. Et aujourd'hui enfin, une équipe de l’université de Princeton (États-Unis) présente une cellule solaire à base de pérovskite capable de fonctionner pendant environ 30 ans. Pour comparaison, la durée de vie des cellules classiques en silicium est de l'ordre de 20 ans.

Selon les chercheurs, les panneaux solaires à base de pérovskite pourraient bien enfin être proches d'une mise sur le marché. Avec pour objectif non pas de remplacer la technologie au silicium, mais de la compléter pour rendre l'énergie solaire accessible à de nouveaux domaines. Pourquoi pas, pour transformer nos fenêtres -- puisque des chercheurs ont déjà obtenu des films de pérovskite transparents -- en autant de sources d'électricité.

Des chercheurs de l’université de Princeton (États-Unis) ont mis au point des cellules solaires à base de pérovskite dont la durée de vie avoisinerait les 30 ans. © Bumper DeJesus, Université de Princeton