Planète

En bref : les condors de Californie ont du plomb dans… le sang

ActualitéClassé sous :zoologie , Condor de Californie , oiseau

Les condors de Californie ont failli disparaître en 1982 mais ils ont heureusement été sauvés à temps grâce à de nombreuses mesures de sauvegarde. Ils doivent cependant faire face à une nouvelle menace : un empoisonnement au plomb.

Un condor de Californie au Parc national du Grand Canyon. Cet oiseau charognard vit exclusivement sur la côte occidentale des États-Unis et en Arizona. © kojihirano, shutterstock.com

Depuis sa quasi-disparition en 1982, la population de condors de Californie (Gymnogyps californianus) est passée de 22 à environ 400 individus grâce aux mesures prises pour la protéger : reproduction en captivité, surveillance et soins vétérinaires apportés aux spécimens relâchés dans la nature. Mais l'empoisonnement des condors par des fragments de plomb de chasse qu'ils avalent en mangeant les charognes compromettent les efforts de sauvegarde, selon une étude publiée dans la revue Pnas.

« Nous ne pourrons jamais avoir une population de condors vivant à l'état sauvage si nous ne résolvons pas ce problème », insiste Myra Finkelstein, une toxicologiste à l'université de Californie à Santa Cruz (ouest), principal auteur de cette recherche. « Actuellement, les condors de Californie sont bagués, surveillés et capturés deux fois par an pour des analyses de sang et, quand c'est nécessaire, ils sont traités pour empoisonnement par le plomb dans des hôpitaux vétérinaires », poursuit la scientifique, soulignant que malgré cela « ces oiseaux continuent à mourir de saturnisme ».

L'étude révèle qu'entre 1997 et 2010, 20 % des condors de Californie testés annuellement ont dû recevoir un traitement utilisé pour les enfants victimes de saturnisme suite à un empoisonnement par le plomb. En 13 ans, ce serait ainsi près de la moitié de la population suivie qui aurait due être soignée. Certains individus l'ont même été à plusieurs reprises. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi