Des chercheurs de l’université de New York (États-Unis) ont mis à jour un cycle de 27,5 millions d’années dans l’activité géologique de notre Terre. © 3D motion, Adobe Stock
Planète

Le cœur de la Terre a un cycle de 27 millions d'années

ActualitéClassé sous :Terre , Géologie , tectonique des plaques

Activité volcanique, extinctions de masse, réorganisation des plaques tectoniques, variation des niveaux de la mer. La « vie » de la Terre n'est pas un long fleuve tranquille. Mais des chercheurs nous apprennent aujourd'hui que son cœur bat lentement et régulièrement tous les 27,5 millions d'années.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La sismologie, le stéthoscope qui écoute le cœur de la Terre  « La Terre est opaque mais elle est transparente aux ondes sismiques » nous explique Jean-Paul Montagner, chercheur à l'IPGP (Institut de physique du Globe de Paris), en préambule de cette vidéo. Nous plongeons grâce à elle dans les entrailles de la Terre, pour y observer sa structure et comprendre l'origine des séismes. 

« Beaucoup de chercheurs pensent que les événements géologiques se produisent de manière aléatoire, souligne Michael Rampino, géologue à l'université de New York (États-Unis), dans un communiquéMais nos travaux fournissent des preuves statistiques d'un cycle, suggérant que les événements géologiques sont, au contraire, corrélés. » Un peu comme si le cœur de notre Terre battrait tous les 27,5 millions d'années.

En 2018, des chercheurs avaient déjà suggéré un cycle de 26 millions d'années. Se basant sur des mesures du cycle du carbone et de la tectonique des plaques. Et cela faisait bien quelques décennies que les chercheurs se posaient la question. Grâce à des améliorations récentes dans les techniques de datation des événements géologiques, les chercheurs de l'université de New York ont pu travailler sur des données robustes portant sur les 260 millions d'années écoulées.

Des scientifiques de l’université de New York (États-Unis) ont fait apparaître un cycle de 27,5 millions d’années dans l’activité géologique de la Terre. Il se matérialise sous la forme de pics sur cette courbe qui montre le nombre d’événements majeurs sur les 260 derniers millions d’années. © Université de New York

Une origine qui reste à identifier

Ils ont analysé les âges de 89 événements géologiques majeurs bien datés - avec le bémol toutefois que certains de ses événements apparaissent comme la cause probable d'autres. Des extinctions de masse en mer ou sur terre, des éruptions volcaniques majeures, des fluctuations du niveau de la mer ou encore des réorganisations des plaques tectoniques. Résultat : ces événements géologiques mondiaux sont généralement regroupés en pics distants d'environ 27,5 millions d'années. Le groupe d'événements géologiques le plus récent remontant à environ 7 millions d'années et suggérant que la prochaine impulsion d'activité géologique majeure aura lieu dans plus de 20 millions d'années.

Les chercheurs ignorent encore ce qui cause ces épisodes cycliques. Peut-être une activité interne à la Terre elle aussi cyclique. Du fait de processus géophysiques liés à la dynamique de la tectonique des plaques et des panaches du manteau. Peut-être un cycle similaire sur l'orbite de la Terre. Affaire à suivre...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !