Planète

Un dinosaure miniature de 500 grammes

ActualitéClassé sous :paléontologie , Fruitadens haagarorum , Richard Butler

Pour beaucoup, dinosaure est encore synonyme de reptile préhistorique géant. C'est une erreur comme vient de le rappeler l'identification des restes fossilisés du plus petit dinosaure actuellement connu en Amérique du Nord, Fruitadens haagarorum.

Cette image montre la taille que devait avoir Fruitadens haagarorum. Crédit : Doyle Trankina, NHM Dinosaur Institute

Dans l'esprit du grand public, l'image du monde des dinosaures est déformée par un biais indéniable. Il pourrait être celui d'un visiteur extraterrestre des millénaires futurs qui, ne trouvant par hasard dans les couches fossiles que des restes de baleines bleues ou d'éléphants, conclurait que les mammifères étaient tous géants.

Aujourd'hui encore, peu de gens savent que des mammifères dont la taille n'avait rien à envier à celle de certains dinosaures mythiques existaient il y a des millions d'années. L'un des exemples les plus frappants est celui du Baluchithère.

Heureusement, des films comme Jurassic Park et surtout des documentaires comme Sur la Terre des dinosaures ont commencé à corriger bien des images trompeuses véhiculées pendant des générations. L'idée qu'il existait beaucoup de petits dinosaures commence donc à se répandre.

Il y a trente ans, en 1979, les restes fossilisés de petits animaux ayant vécu il y a environ 150 millions d'années ont été retrouvés dans la célèbre Formation Morrison, une zone géologique centrée sur les états du Colorado et du Wyoming, aux Etats-Unis. Ces animaux qui vivaient donc à l'époque jurassique n'avaient pas été identifiés correctement à l'époque mais une publication récente dans les Royal Society journal Proceedings B vient de révéler qu'il s'agissait des plus petits dinosaures ayant jamais vécu en Amérique du Nord à notre connaissance. Il font donc partie des plus petits dinosaures ayant existé au monde.

Un cousin des massifs tricératops

Les mensurations données par Luis Chiappe, du Natural History Museum Dinosaur Institute et ses autres collègues sont en effet impressionnantes... mais par leur petitesse. La nouvelle espèce de dinosaure ne devait peser guère plus d'un demi kilogramme à l'âge adulte. Bipède, le Fruitadens haagarorum ne mesurait alors que 50 à 70 cm de l'extrémité de la queue à la tête.

Ces dinosaures miniatures étaient visiblement agiles et rapides d'après les études portant sur leurs os. Il faisait partie d'un groupe de dinosaures herbivores, les ornithischiens, celui-là même dont font partie les tricératops. En revanche, dans le cas de Fruitadens haagarorum, celui-ci était probablement un omnivore. C'est ce que suggère en effet une étrange combinaison de dents propre à la fois à un régime carné et à un régime végétarien

Le nom de Fruitadens haagarorum a une double origine. Fruitadens rappelle que les premiers fossiles ont été retrouvés dans la région de Fruita, au Colorado, et haagarorum est un hommage à Paul Haaga et sa famille, des mécènes importants du Natural History Museum of Los Angeles County qui détient les fossiles.

Il ne faut pas s'y tromper, la grande majorité des dinosaures sont encore cachés et bien des surprises nous attendent toujours, même dans des formation explorées depuis presque 130 ans, comme c'est le cas pour la Formation Morrison.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi