Planète

Les dangereux dinosaures prédateurs chassaient la nuit !

ActualitéClassé sous :paléontologie , dinosaure , vélociraptor

Grâce à l'étude minutieuse de leurs orbites fossilisées, les dinosaures en révèlent un peu plus sur leur mode de vie. Les carnivores chassaient probablement leurs proies dans l'obscurité, alors que les végétariens broutaient jour et nuit.

Les ptérosaures (comme ici Scaphognathus crassirostris) possédaient un anneau sclérotique (en violet) dont la taille suggère qu'ils étaient actifs pendant la journée. © Lars Schmitz, UC Davis
  • Découvrez en image comment donner vie aux dinosaures 

Si les dinosaures fascinent toujours autant, c'est parce que l'on en sait justement encore peu de choses. De quelle couleur étaient-ils ? Avaient-ils le sang chaud ? Beaucoup de questions resteront probablement à jamais sans réponses indiscutables, car si la découverte et l'analyse d'os fossilisés, seuls vestiges de leur présence sur Terre, permettent de connaître la morphologie de ces animaux, il est plus difficile de tirer des conclusions quant à leur comportement.

Cette difficulté n'empêche pas certains scientifiques de consacrer leur vie à tenter d'en découvrir un peu plus sur le mode de vie des dinosaures. Il semble d'ailleurs qu'un groupe de l'Université de Californie à Davis ait trouvé un indice indiquant clairement la préférence de certains d'entre eux, les végétariens, pour la vie diurne, alors que les prédateurs semblaient chasser la nuit. Ces résultats inattendus ont été publiés dans la revue Science.

Les anneaux sclérotiques : un indice de taille

Ils s'appuient sur l'analyse poussée d'une structure particulière au niveau de l'œil, possédée par les dinosaures, de même que les oiseaux. Il s'agit d'une sorte de cercle osseux, appelé anneau sclérotique, dont les mammifères et les crocodiliens sont dépourvus. Si pendant longtemps les scientifiques ont éprouvé des difficultés à attribuer un rôle bien défini à cette structure osseuse, un article daté de 2010 dans Vision Research a mis en évidence des différences morphologiques des anneaux provenant d'oiseaux diurnes ou nocturnes.

En effet, les animaux actifs au cours de la journée, ont tendance à posséder des anneaux sclérotiques à petite ouverture, alors qu'elle est habituellement plus grande chez les animaux nocturnes, à l'image de la pupille qui s'ouvre davantage en cas de faible luminosité, pour laisser entrer un maximum de lumière. Les animaux qui sont actifs jour et nuit possèdent des anneaux dont la taille est comprise entre ces deux extrêmes.

Protoceratops andrewsi était un dinosaure végétarien qui devait se nourrir jour et nuit. © Lars Schmitz, UC Davis

Utilisation d’un programme informatique complexe

Malheureusement, ce n'est pas aussi simple : l'hérédité participe également à la taille de ces anneaux, si bien que deux espèces phylogénétiquement proches auront des anneaux de tailles semblables alors qu'ils peuvent avoir deux modes de vie différents. Pour pouvoir séparer le signal écologique (mode de vie) du signal phylogénétique (héréditaire), Lars Schmitz et Ryosuke Motani, les deux auteurs de l'article, ont mis au point un programme informatique complexe (expliqué en détails dans un second article publié simultanément dans la revue Evolution).

Les scientifiques ont alors mesuré précisément les dimensions internes et externes de ces anneaux, ainsi que celles de l'orbite, sur 33 fossiles très bien conservés de dinosaures végétariens et carnivores, anciens oiseaux et ptérosaures (animaux volants contemporains des dinosaures). Les mesures ont également concerné 164 espèces vivant actuellement.

Velociraptor mongoliensis, ce prédateur redoutable, chassait probablement la nuit. © Lars Schmitz, UC Davis

La nuit, mammifères et dinosaures sont de sortie

Selon les résultats concoctés par l'ordinateur, les petits carnivores, comme le vélociraptor, devaient chasser la nuit. Les plus gros prédateurs, comme le tyrannosaure, n'ont pas pu être étudiés du fait du manque de fossiles suffisamment bien conservés au niveau des anneaux sclérotiques. En revanche, les animaux volants (les anciens oiseaux et les ptérosaures) étaient principalement diurnes, avec quelques exceptions pour des animaux filtreurs ou pêcheurs, qui semblent avoir été nocturnes.

Les gros dinosaures herbivores, quant à eux, se comportaient probablement comme les éléphants actuels : actifs jour et nuit, pour avoir suffisamment de temps pour manger à leur faim, ils devaient uniquement se reposer lorsque le soleil était au zénith pour se protéger de la chaleur. Ces conclusions contredisent ce que la communauté scientifique supposait jusque-là : les mammifères de l'époque, nocturnes, n'étaient donc pas tranquilles à la tombée de la nuit...

Cela vous intéressera aussi