Le zénith est le point situé à la verticale de l’observateur. © rachid amrous, Adobe Stock
Sciences

Zénith : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Astronomie , soleil , Zénith

En astronomie, le zénith désigne le point à la verticale (90°) de l'observateur sur la sphère céleste imaginaire où circule l'astre. Autrement dit, c'est le point juste au-dessus de notre tête. Le point opposé au zénith (point virtuel de la sphère céleste passant par le centre de la terre) est appelé nadir. À noter que cette position n'a rien à voir avec l'équateur ou les pôles, puisque l'on parle ici d'un repère local centré sur l'observateur (système de coordonnées azimutales).

Le zénith correspond au point situé à 90° par rapport à l’horizon de l’observateur. © PNGEgg, traduction C.D

Zénith et point de culmination

Attention : le zénith ne doit pas être confondu avec le point de culmination, qui correspond au point le plus élevé de la trajectoire d'un astre dans le ciel (par exemple le Soleil). Ce point de culmination dépend de la latitude du lieu d'observation. Le Soleil passe au zénith seulement les jours où sa déclinaison est égale à la latitude du lieu, ce qui a lieu deux fois par an pour la zone située entre les deux tropiques, et une fois par an pour les tropiques (solstice d'été pour le tropique du Cancer et solstice d'hiver pour le tropique du Capricorne). En France, le soleil ne passe donc jamais au zénith.

Néanmoins, par abus de langage, on a coutume de dire que le Soleil est à son zénith à midi heure solaire (à ne pas confondre là encore avec l’heure légale, qui dépend du fuseau horaire et de la longitude).

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !