Plusieurs chiens sont morts en l'espace de quelques minutes après s'être baignés dans des lacs ces derniers jours. © Wildfaces, Wikipedia
Planète

La canicule fait proliférer une bactérie dangereuse dans les lacs français

ActualitéClassé sous :lac , météorologie , cyanobactérie

Les fortes chaleurs ont fait proliférer des cyanobactéries dans les lacs et mares de France ces derniers jours : des chiens sont morts en quelques minutes et des baigneurs ont été pris de vomissements.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Quelles sont les différences entre bactéries et virus ?  Ce sont des microbes. Ils sont tout petits et on les confond assez facilement. Pourtant, bactéries et virus sont deux choses bien différentes. Et pour lutter efficacement contre ceux qui provoquent des maladies, mieux vaut les identifier clairement. 

Le soleil persistant et les températures caniculaires exceptionnelles ont permis à des organismes très dangereux de se multiplier dans les eaux stagnantes de France : les lacs, étangs, et mares, du sud comme du nord, ont vu proliférer des cyanobactéries, aussi appelées « algues bleues » ou « algues bleu-vert ». Ces derniers jours, plusieurs décès de chiens ont été signalés en France et en Suisse. Les animaux se baignaient dans l'eau ou jouaient dedans quand ils ont été pris de convulsions. La mort survient en l'espace de 15 à 45 minutes seulement.

Un chien est mort de manière foudroyante en jouant dans l'eau contaminée en Vendée le 17 juillet dernier. © Audrey Clemenceau

Ces bactéries sont également dangereuses pour l'être humain, et de nombreux baigneurs se sont plaints de vomissements, de vertiges et de fortes douleurs abdominales après des baignades dans des lacs d'Alsace, des Ardennes, des Pays de la Loire, ou encore du Tarn. Si les décès humains sont extrêmement rares, ils sont tout de même possibles. Dans les cas les plus graves, certains enfants et adultes ont dû être hospitalisés en soins intensifs après avoir avalé de l'eau contaminée lors de leurs baignades ces dernières années. Parmi les milliers d'espèces de cyanobactéries qui existent, une quarantaine sont dangereuses et il n'existe aucun antidote pour leurs toxines. L'exposition fréquente à ces bactéries, par exemple le fait de se baigner tous les ans dans un lac contaminé, peut également causer des lésions sur les organes qui ne seront découvertes que plusieurs années après.     

La présence de cyanobactéries peut prendre plusieurs apparences, comme celle-ci. © Lamiot, Wikipedia

Des conditions météo idéales à leur prolifération en ce moment

Les conditions météo sont actuellement idéales pour la prolifération des cyanobactéries, puisque ces organismes convertissent l'énergie solaire en énergie chimique. Comment savoir si un point d'eau est contaminé ? Les lacs et mares infestés sont souvent troubles, avec un film coloré plus ou moins gélatineux sur l'eau, jaune ou marron, qui dégage parfois une odeur désagréable.

Les eaux de rivières, avec du courant, présentent moins de risques. Mais leur présence n'est pas toujours évidente à repérer et il est conseillé de ne pas se baigner dans des eaux stagnantes en cas de forte chaleur, sauf celles qui sont contrôlées et donc autorisées à la baignade. Une carte de France participative regroupe les signalements de cyanobactéries en France.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !