Depuis des temps immémoriaux, l'Homme a appris à éteindre un incendie avec de l'eau. Mais au fait, comment ça marche ?

Cela vous intéressera aussi

Si l'eau est capable d'éteindre un feufeu, c'est grâce à la combinaison de deux effets : l'étouffement et le refroidissement.

L'eau étouffe le feu

Pour brûler, un feu a besoin d'oxygène. Lorsque l'on arrose un feu avec de l'eau, celle-ci se vaporise. Or, la vapeur d’eau a tendance à prendre ses aises. Elle peut ainsi occuper plusieurs milliers de fois le volume qu'occupait l'eau jetée sur le feu. Ce faisant, elle repousse l'airair et donc l'oxygène, et ainsi étouffe le feu qui finit par s'éteindre.

L’eau refroidit le foyer

L'eau participe également au refroidissement de la zone en feu. En effet, lorsqu'elle se transforme en vapeur, elle absorbe une quantité importante de chaleurchaleur. Pour atteindre les 100 °C, 3 litres d'eau froide consomment 1 mégajoule d'énergie. Pour se vaporiser entièrement, il faudra à ces 3 litres jusqu'à 6 mégajoules d'énergie. Cette énergie étant prélevée du milieu ambiant, empêche le feu de s'étendre.

Même une fois le feu éteint, il est toujours bon de continuer à l'arroser pour le refroidir. La vapeur d'eau installée peut être soufflée par le ventvent, l'oxygène se réinstalle alors et si les braises sont restées suffisamment chaudes, le feu peut reprendre.

D'autres méthodes permettent d'éteindre le feu comme le recours aux extincteurs. Leur système ne cesse d'évoluer ; il existe même un extincteur aux infrasons.