Planète

En bref : un séisme très meurtrier frappe la Chine

ActualitéClassé sous :géologie , échelle de Richter , séisme

Un séisme d'une magnitude estimée à 7,9 par l'USGS s'est produit hier matin à 8 h 28 (heure de Paris) dans la province du Sichuan, proche du Tibet, en Chine. Plus de 10.000 personnes seraient mortes et le bilan devrait s'alourdir.

Carte de l'intensité du séisme. En rouge, la zone la plus affectée. L'intensité va en décroissant du rouge au bleu. La couleur bleue indiquant l'absence de destruction et le rouge des dommages très importants. Crédit : USGS

A l'heure où l’origine des inversions du champ magnétique terrestre n'est plus une énigme, la prévision des séismes est encore hors de portée de l'esprit humain. Les géophysiciens chinois croyaient pourtant être en mesure de le faire à la fin des années 1960, mais un séisme particulièrement meurtrier ayant échappé à leur méthode de prédiction advint malheureusement en 1976. Selon les estimations non officielles, ce tremblement de terre avait fait 700.000 morts dans la région de Tangshan, dans le nord-est du pays.

La carte de la Chine. Le séisme s'est produit à 85 km de la ville de Chengdu. Crédit : USGS

Aujourd'hui, le séisme ayant frappé la région du Sichuan est probablement le plus grave depuis cette époque. D'ailleurs, le premier ministre Wen Jiabao, ancien vice-ministre de la géologie, a qualifié le séisme de « désastre géologique majeur », ce qui contraste avec la rétention d'information à laquelle on a trop souvent assisté en Chine pour ce genre de catastrophe.

Son épicentre a été localisé à 85 km de la capitale du Sichuan, Chengdu. On s'inquiète beaucoup pour 900 écoliers du lycée de la ville de Dujiangyan, enterrés vivants sous les décombres des trois étages du bâtiment. A Shifang, autre ville de la province située au nord de Chengdu, deux usines chimiques se sont effondrées, ensevelissant des centaines d'employés et provoquant une fuite de 80 tonnes d'ammoniaque.

L'épicentre du séisme (point rouge) dans la région du Sichuan, proche de Chengdu. Crédit : USGS.

L'épicentre du séisme se trouvait dans le comté de Wenchuan, une subdivision du Sichuan, et son foyer à environ 10 km de profondeur. La secousse était si forte qu'elle a été ressentie jusqu'à Pékin, Shanghai et même Bangkok, la capitale thaïlandaise.

Le bilan devrait encore s'alourdir lorsque les secours parviendront dans les zones les plus reculées. En effet, les lignes téléphoniques y sont coupées et l'on y ignore encore l'étendue des dégats.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi