Planète

Le Sichuan recherche des survivants après le puissant séisme de samedi

ActualitéClassé sous :géologie , tremblement de terre , séisme

-

Le Sichuan a une nouvelle fois été touché par un puissant séisme ce 20 avril, faisant près de deux cents morts et plus de dix mille blessés. Le Japon et le Mexique ont aussi tremblé ces derniers jours, mais aucun dommage n'est à déplorer

Le séisme du 12 mai 2008 avait fait plus de 368.000 blessés dans la province chinoise du Sichuan. Selon certains témoignages, la Terre a tremblé durant deux à trois minutes. © Remko Tanis, Flickr, cc by nc sa 2.0
  • Découvrez notre dossier pour tout savoir sur les séismes

Les sismographes de la planète ont un peu plus travaillé que d'habitude ce weekend, vu le nombre de puissants séismes survenus en quelques jours. Hormis en Chine, il y a eu plus de peur que de mal. La province du Sichuan, l'une des plus peuplées de l'empire du Milieu, a été touchée par un tremblement de terre d'une magnitude de 6,6, ce 20 avril vers 8 h 02 heure locale (soit 2 h 02 en France). L'hypocentre a été localisé à environ 50 km de la ville de Linqiong. Sa faible profondeur, 12,4 km selon l'USGS, expliquerait l'intensité des secousses perçues par la population, ainsi que les nombreuses pertes humaines et matérielles constatées.

Selon les derniers chiffres fournis par le ministère des Affaires civiles, 188 personnes ont perdu la vie durant le séisme, tandis que 11.950 autres ont été blessées. Ce bilan reste provisoire puisque des recherches sont toujours en cours pour trouver d'éventuels survivants, notamment à Ya'an dans le district de Lushan, où des locaux de l'université se sont effondrés. Les secours ont cependant du mal à arriver sur certains sites car les routes ne sont pas toujours carrossables, et que de nombreuses répliques se font ressentir (2.825 jusqu'à ce lundi 14 h 00 heure locale). Des glissements de terrain entravent également la progression des secouristes et des militaires venus les assister. Par ailleurs, plus de 17.000 personnes sont désormais sans logement. 

Localisation de l'épicentre du séisme de Lushan (magnitude de 6,6), qui a touché la province du Sichuan (Chine) ce 20 avril 2013. © Idé

À une échelle continentale, ce séisme est lié au déplacement de la plaque tectonique indienne en direction du nord (50 mm par an), et à sa collision avec la plaque eurasienne. D'autres tremblements de terre majeurs ont déjà touché la province du Sichuan par le passé. L'un d'entre eux a notamment causé la mort de 87.000 personnes le 12 mai 2008 (magnitude de 7,9). Son hypocentre se situait à seulement 85 km de l'origine du tremblement de terre de ce weekend.

De gros séismes sans dégâts au Japon et au Mexique

Deux autres séismes ont été ressentis ce dimanche 21 avril au Japon, sans toutefois faire de dégâts ni causer un tsunami. Le premier, d'une magnitude de 6,1, est survenu à 12 h 22 (heure locale) au large de l’archipel d’Izu, soit 644 km au sud de Tokyo. Selon les calculs de l'USGS, son hypocentre se situait à 424 km de profondeur. Le même jour, mais à 19 h 27 (heure locale), un tremblement de terre de magnitude 4,5 avec un hypocentre à 10 km de profondeur a été ressenti 198 km au nord de Tokyo, précisément dans la préfecture de Fukushima. Selon Tepco, cet événement sismique n'a pas eu d'impact sur la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. 

Ces images ont été enregistrées durant le séisme de magnitude 6,6 qui a touché la province du Sichuan (Chine) le 20 avril 2013. © Kenzoloo, YouTube

C'est de l'autre côté du Pacifique que la Terre a tremblé ce 22 avril, puisqu'un séisme de magnitude 5,9 (d'abord estimé à 6,2) a été ressenti au Mexique. Selon l'USGS, son origine se situerait environ 25 km au nord-est de la ville portuaire de Lázaro Cárdenas (État de Michoacán), à 28,5 km de profondeur. Les secousses sismiques ont été perçues jusqu'à Mexico, à 325 km de là. Plusieurs bâtiments ont été évacués mais, comme pour le Japon, aucune perte humaine, ni même aucun blessé, n'est à déplorer.

Seule la situation de la Chine reste donc préoccupante, à l'heure où d'autres pays se mobilisent pour lui venir en aide. Selon l'agence de presse Xinhua, qui relaie une information d'un institut local de sismologie, 198 secouristes russes devraient à l'heure actuelle être arrivés à l'aéroport de Chengdu.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi