Petit hérisson qui se promène dans la pelouse. © Soho A studio, Adobe Stock
Planète

Aidez les scientifiques à recenser les hérissons d’Europe

ActualitéClassé sous :Faune , mammifère , jardin

Le hérisson est un mammifère amical et non un animal de compagnie que l'on peut voir au fond du jardin ou dans la nature. Observez-le et partagez les informations pour participer à un recensement national afin de mieux les connaître et les protéger.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Humanité : quelle est notre relation avec la biodiversité ?  La relation de l’humain à son environnement est-elle conflictuelle ? Pour répondre à cette question, Futura vous propose un tour d’horizon de notre situation passée et présente en compagnie de Gilles Bœuf, président du conseil scientifique de l'Agence française de la biodiversité. 

Emblématique des jardins, le hérisson mérite d'être mieux connu et protégé. Petit mammifère convivial qui habite le fond de votre jardin, sachez comment l'accueillir sans perturber son rythme de vie. Partagez votre expérience avec France nature environnement pour voir leur évolution dans notre société qui change et surtout savoir comment l'aider à survivre.

À la découverte du hérisson d’Europe

Espèce indigène en France, le hérisson d'Europe ou hérisson commun (Erinaceus europaeus) est très chouchouté par les jardiniers car très utile. Insectivore et nocturne, il adore manger les limaces, lombrics, scarabées, chenilles et autres insectes qui viennent dévaster les légumes dans le potager et les jeunes fleurs dans les massifs et autres potées.

Voici quelques idées pour accueillir le hérisson dans votre jardin :

  • lui construire un nid douillet, abri dans le fond du jardin car il n'apprécie pas d'être dérangé. Des branchages, des mousses et des feuilles vont lui servir à créer son refuge ;
  • ne pas utiliser de produits de traitements nocifs (granulés, liquide, en poudre) pour les végétaux car ceux-ci pourraient nuire aux hérissons et les empoisonner ;
  • lui offrir, en plus du gîte, une coupelle d'eau à disposition pour qu'il ne se déshydrate pas.

Laissez une soucoupe d'eau pour les hérissons. © kichigin19, Adobe Stock

Recouvert de poils piquants pour repousser les prédateurs, il utilise son petit museau pointu pour repérer ses proies et les manger. Dès qu'il y a danger, il se positionne en boule en montrant tous ses piquants. Le hérisson adulte possède quelques ennemis naturels comme les renards ou les blaireaux et les bébés hérissons peuvent être mangés par des rongeurs. La femelle met bas de deux à sept bébés, une à deux fois par an. Après les avoir allaités, elle déplace les petits vers un nid jusqu'à ce que la portée vole de ses propres ailes, six semaines après. Dès l'arrivée de l'hiver, les hérissons rentrent en période d'hibernation. N'essayez pas de domestiquer un hérisson !

On sait finalement peu de choses sur l'évolution du hérisson dans la nature, l'effectif de population en France, son comportement face aux effets du dérèglement climatique ou son attitude face aux activités humaines. Beaucoup de questions sur ce mammifère familier restent sans réponses. Ensemble, nous pouvons apprendre à mieux le connaître et le défendre.

Comment participer au recensement des hérissons d’Europe en France ?

Depuis 2018, France nature environnement 25-90 (Doubs et Territoire de Belfort), ou FNE 25-90,  a lancé une vaste opération de recensement participatif afin de mieux connaître, étudier et protéger ce petit mammifère. Depuis 2021, c'est sur l'ensemble du territoire national que le hérisson est recensé.

Tout savoir sur l'« Opération hérisson » avec France nature environnement 25-90. © FNE, YouTube

En tant que particulier, vous pouvez envoyer vos observations pour alimenter la base de données collectée par France nature environnement afin de mieux connaître l'univers du hérisson. Vivant ou mort, dans votre jardin ou un parc public, n'hésitez pas à le prendre en vidéo ou en photo (sans flash la nuit), déposer les informations et vos observations sur le site FNE. Tous les signalements sont précieux pour les scientifiques. Ces données sont ensuite traitées pour voir l'impact de l'activité humaine sur les hérissons.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !