Étrangeté du vivant : ce drôle de mammifère stridule comme un insecte

Classé sous :mammifère , Madagascar , insectes

En raison de son isolement, l'île de Madagascar abrite une biodiversité exceptionnelle avec un taux d'endémisme très élevé. Les lémuriens, par exemple, sont des primates qui ne vivent qu'à Madagascar. Dans le sous-bois des forêts tropicales de l'île, on rencontre un autre mammifère à l'allure unique : le tenrec zébré (Hemicentetes semispinosus). Ce petit animal sans queue est parcouru de piquants noirs et jaunes qui lui sont bien utiles au quotidien. 

Détachables, les piquants lui servent de moyen de défense contre ses nombreux prédateurs. Le petit mammifère a aussi tendance à hérisser ses piquants lorsqu'il est en position d'attaque face à un rival ou à un prédateur. Les piquants lui permettent aussi de communiquer avec ses congénères par un mécanisme encore jamais observé chez les mammifères. En frottant certains piquants, entre 7 et 16, il produit des vibrations de hautes fréquences - des stridulations - qui peuvent être perçues par les autres tenrecs zébrés. L'intensité et la fréquence des stridulations sont corrélées au comportement du petit mammifère : une femelle peut ainsi rappeler son petit au terrier, un individu peut indiquer sa position ou signifier qu'il est prêt à l'accouplement.

Les tenrecs zébrés se nourrissent essentiellement de vers de terre qu'il trouve en fouillant le sol à la nuit tombée. Malgré les nombreuses pressions qui pèsent sur eux, les tenrecs sont très prolifiques, jusqu'à 11 petits par portée, ainsi ils ne sont pas encore menacés d'extinction. 

Un tenrec zébré adulte, petit mammifère endémique de Madagascar. © mgkuijpers, Adobe Stock