Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le secret des ailes d’insecte Les veines parcourant les ailes de criquets pèlerins constitueraient de bons renforts pour limiter la propagation de déchirures.

Quand on regarde cette nymphenymphe de cicadelle, l'œilœil est tout de suite attiré par cet étrange panache de « cheveux » iridescents. Ce genre de sécrétionssécrétions cireuses qui partent de l'abdomenabdomen de l'insecteinsecte sont en réalité très courantes chez les formes nymphales des cicadelles. Difficile d'avoir une certitude sur leur fonction, mais il semblerait qu'elles protègent leur porteur des prédateurs. En effet, les sécrétions sont plutôt fragiles et risquent de casser lorsqu'un prédateur tente de s'en emparer, un peu comme une queue de lézard qui se détache. La nymphe peut alors s'enfuir rapidement.

Il est difficile de dire à quelle espèceespèce appartient cet individu, car les nymphes ne sont qu'un stade intermédiaire dans le développement des insectes. Les adultes peuvent avoir une apparence totalement différente. Cette petite créature a été photographiée au Surinam et ne mesure qu'à peine cinq millimètres de long !