Des chercheurs ont fait une découverte rare. Celle d’insectes prisonniers de l’ambre depuis 99 millions d’années et arborant toujours leurs vraies couleurs. © pixbox77, Adobe Stock

Planète

Des insectes vieux de 99 millions d’années comme vous ne les avez jamais vus, dans leurs vraies couleurs !

ActualitéClassé sous :paléontologie , insectes , couleur

Camouflage, séduction, régulation de la température. Dans le monde animal, la couleur tient une place de choix. Et en la matière, des chercheurs viennent de faire une découverte rare : des fossiles d'insectes vieux de 99 millions d'années et qui ont conservé leurs vraies couleurs.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kézako : le papillon morpho et son incroyable couleur bleue  La grande majorité des couleurs que nous pouvons percevoir sont dues à des pigments, mais pas celle du papillon morpho. Ce surprenant insecte arbore un bleu irisé qui change en fonction de la lumière. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent au cours de cet épisode de Kézako d’où provient cette étrange couleur. 

Des plumes éclatantes des paons aux tons vifs des grenouilles toxiques, la nature rayonne de couleurs. Mais il est rare que les détails structurels nécessaires à la conservation de ces couleurs traversent les âges. D'où le caractère exceptionnel de la découverte faite par des chercheurs de l’Académie chinoise des sciences. Dans une mine d'ambre, ils ont trouvé pas moins de 35 pièces contenant des insectes vieux de 99 millions d'années et dont la coloration a été conservée.

De quoi offrir une nouvelle perspective sur la vie de ces êtres qui partageaient leur espace avec les dinosaures. Car rappelons que les couleurs reflètent le comportement et l'écologie des animaux. Grâce à elles, les organismes peuvent se protéger des prédateurs, garder une bonne température ou attirer des partenaires potentiels. Comprendre la coloration des animaux disparus depuis longtemps peut nous aider à faire la lumière sur les écosystèmes du passé.

Les couleurs préservées dans les fossiles d’ambre sont des couleurs structurelles. Elles sont causées par la nanostructure de la surface de l’animal qui diffuse la lumière de longueurs d’onde spécifiques et produit des couleurs très intenses. © NIGPAS

Des couleurs structurelles

Parmi les insectes prisonniers de l’ambre et découverts par les chercheurs : des guêpes-coucou aux couleurs métallisées bleu-vert, jaune-vert, bleues violacées ou vertes, le tout sur la tête, le thorax, l'abdomen et les pattes. Presque comme les guêpes-coucou d'aujourd'hui, en somme. Les chercheurs ont aussi trouvé des coléoptères bleus et violets et une mouche soldat vert métallique foncé.

Les chercheurs expliquent cette conservation incroyable de la couleur par la préservation des nanostructures de surface de ces insectes dans l'ambre. À l'inverse, lorsque ces structures sont endommagées, les fossiles prennent simplement un aspect brun-noir.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !