Planète

Changement climatique porteur de lourdes menaces sanitaires

ActualitéClassé sous :climatologie , Réchauffement

-

Le réchauffement climatique aurait d'ores et déjà commencé à déclencher des épidémies dans le règne animal à travers le monde, selon une étude américaine du National Center for Ecological Analysis and Synthesis, publiée dans la revue Science du 21 juin.

La planète Terre si belle et si fragile. Protégeons la, nous n'en avons qu'une ! Crédit : http://www.astrosurf.com/gap47/scolaires

Il s'agit de la première étude portant sur les maladies épidémiques à travers les règnes animal et végétal, aussi bien sur mer que sur terreLe changement climatique perturbe les écosystèmes naturels dans le sens d'une plus grande sensibilité de la vie aux maladies infectieuses, a déclaré Andrew Dobson, de l'Université de Princeton. Les chercheurs ont été étonnés d'une part par le fait que les maladies liées au climat surviennent par le biais d'une grande variété d'agents pathogènes (virus, parasites, bactéries, champignons) et d'autre part par la variété de leurs hôtes : végétaux terrestres, huîtres, coraux, oiseaux, hommes.

Les chercheurs ont repéré certains virus, bactéries et champignons associés aux maladies dont le développement devient plus rapide avec de légères augmentations de températures. Des vecteurs de maladies comme les moustiques, les tiques, les rongeurs ainsi que des agents pathogènes : champignons, virus et bactéries, sont très sensibles à l'humidité et aux températures. Avec la hausse des températures, ces porteurs se répandront plus facilement sur de nouvelles aires géographiques et pourraient ainsi avoir des effets dévastateurs sur les populations animales non encore exposées. Les maladies tropicales humaines pourraient gagner d'autres contrées et toucher toujours plus de personnes. Des espèces entières d'animaux pourraient disparaître.

En dehors de la pression pesant sur les organismes vivants en raison du risque accru de maladies infectieuses, ceux-ci seraient par ailleurs soumis à un stress thermal, les rendant plus sensibles aux infections. Le changement climatique ressemble à un monstre à plusieurs faces soumettant les hommes, la vie animale et l'environnement à des stress multiples. Il est urgent de considérer plus sérieusement le réchauffement climatique, insistent les chercheurs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi