Évier simple ou double vasque, l'évacuation des eaux usées s'effectue toujours avec le même procédé : des tubes et raccords en PVC. L'assemblage par collage est d'une grande simplicité, mais l'opération nécessite de la méthode pour être correctement réalisée. © Castorama
Maison

Comment créer une évacuation d’évier en tubes PVC ?

Question/RéponseClassé sous :plomberie , circuit d'évacuation , évacuation

Un peu d'outillage et de la méthode, il n'en faut pas plus pour réaliser l'évacuation en PVC d'un évier de cuisine. Une opération accessible à tous les bricoleurs.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kézako : mais pourquoi la colle... colle ?  Qui n’a jamais utilisé de colle pour réparer un objet ? Derrière cette démarche anodine, se cache une interaction complexe entre les atomes de la matière. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, comment la colle... colle. 

Tout comme l'encastrement d'un évier dans un plan de travail, son raccordement à la canalisation des eaux usées s'effectue en deux temps trois mouvements, même si vous êtes un bricoleur débutant. L'évacuation des eaux usées s'effectue avec des tubes et raccords (coude, té, manchon) en PVC assemblés de 40 millimètres de diamètre. Des éléments qui s'assemblent tout simplement par collage à l'aide d'une colle spéciale PVC. 

L'évacuation part du siphon de l'évier et court jusqu'à la descente des eaux usées (un tube Ø 100 mm) via une selle de raccordement ou un tampon de réduction. Côté outillage, difficile de faire plus simple : mètre ruban, cordeau traceur, niveau à bulle, marqueur, perceuse, pince coupe-tube (plus précise que la scie à métaux) et une feuille de papier abrasif suffisent pour réussir ce petit boulot de bricolage.

L'évacuation des eaux usées d'un évier avec des tubes et des raccords en PVC est simple à réaliser. © Philippe Devanne, Adobe Stock

Repérer le cheminement de l’évacuation

À partir du siphon de l'évier, repérez sur le mur, le cheminement de l'évacuation en PVC à l'aide du niveau à bulle et si besoin du cordon traceur. Positionnez les colliers qui maintiennent les tubes en place en respectant, pour les tubes horizontaux, un entraxe de 50 centimètres. Percez le mur ou la cloison. Chevillez avec des chevilles adaptées à la nature du matériau.

Effectuer un montage à blanc

Mesurez le premier tronçon de tube PVC jusqu'au premier raccord femelle/femelle. Prenez la mesure entre le fond de la gorge du raccord et celle du siphon. Coupez le tube à l'aide d'une pince coupe-tube pour une coupe nette. Chanfreinez puis poncez la zone d'encollage du tube PVC à l'aide d'un papier abrasif grain moyen afin de dépolir le tube. Assemblez les éléments à blanc (sans colle). Répétez les mêmes opérations pour les tubes suivants.

Repérer la position des raccords

Tracez à chaque point de raccordement, un repère de trois ou quatre centimètres de long courant sur le raccord et le tube en PVC. Utilisez de préférence un marqueur. Démontez les tubes en PVC et les raccords. Veillez à les disposer dans l'ordre de montage afin de ne pas inverser un raccord avec un autre lors du remontage.

Coller pour assembler

Déposez de la colle PVC sur tout le pourtour de la zone d'encollage du tube à l'aide d'un pinceau. Faites de même avec le raccord. Inutile de charger en colle, cela ne sert à rien. Assemblez le tube et son raccord en veillant à ce que les traits des repères coïncident. Essuyez l'excédent de colle avec un chiffon.

  • Tourner le tube dans le raccord lors de l’encollage diminue les propriétés de la colle.
  • Équipez l’évacuation d’un té muni d’un bouchon de visite. Pratique en cas de canalisation pour y passer un furet.
  • La partie horizontale de l’évacuation doit respecter une pente d’écoulement d'un centimètre par mètre vers la descente des eaux usées.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !