Cela vous intéressera aussi

Les eaux usées sont l'ensemble des eaux issues des activités urbaines et industrielles, dont le rejet risque de polluer l'environnement. Pour éviter une telle pollution, ces eaux sont retraitées en station d'épuration avant d'être rejetées dans la nature.

Toutefois, il existe des applicationsapplications à ces eaux usées. Bien entendu, il ne s'agit pas d'en faire des eaux de boisson, le risque sanitaire serait trop grand. Cependant, certaines utilisations ne sont pas aussi exigeantes sur la qualité des eaux employées.

Les eaux usées recyclées pour la production d'énergie

Avant toute épuration, la matièrematière organique contenue dans les eaux usées peut ainsi être valorisée dans des digesteurs pour produire du biogaz, une énergie renouvelableénergie renouvelable issue de la biomassebiomasse.

La réutilisation des eaux usées par les collectivités

Les eaux usées et épurées constituent une ressource à moindre coût, comparée à l'eau potable. C'est en quelque sorte une « eau d'occasion ». Différents secteurs y ont recours pour réaliser des économies.

C'est le cas par exemple de l'irrigationirrigation agricole et de l'arrosage des golfes, qui profitent à la fois d'une eau moins chère et de son enrichissement en nutrimentsnutriments.

Les collectivités territoriales utilisent quant à elles cette eau pour arroser leurs espaces verts, pour le nettoyage des rues, mais également pour la lutte contre les incendies.

Les industries, enfin, l'emploient pour le nettoyage de leurs équipements et le transport de matériaux.

Le recyclage des eaux usées, une pratique courante ?

C'est dans les pays où les ressources en eau sont les plus faibles que cette pratique est la plus courante. À titre d'exemple, la ville de Mexico réutilise presque 100 % de ses eaux usées pour irriguer près de 85.000 hectares de cultures.

Il existe toutefois un risque de contaminationcontamination des sols, de l'eau et de la végétation. Les eaux usées et épurées doivent donc répondre à des critères de qualité rigoureux, même si ceux-ci peuvent être moins stricts que ceux de l'eau potable.