Tim Kopra lors de la première sortie dans l'espace de la mission STS-127, dimanche 19 juillet 2009, pour la fin de l'installation du module japonais Kibo. © Nasa

Sciences

Sortie dans l'espace et plomberie dans les toilettes de l'ISS

ActualitéClassé sous :Astronautique , Kibo , station spatiale internationale

En plus de l'installation du dernier élément du module japonais Kibo, les astronautes de la mission STS-127 ont une tâche de bricolage à réaliser pour remettre en état de marche un des cabinets de toilette du bord.

C'est cela aussi la conquête spatiale... Avec treize occupants, la Station spatiale internationale (ISS) atteint un record et affiche complet. C'est donc un bien mauvais moment pour subir une panne dans l'une des deux toilettes. Les clients de cet hôtel un peu particulier disposent toutefois d'une solution de secours, car la navette spatiale, en l'occurrence, Endeavour, arrimée à l'ISS depuis vendredi dernier, possède son propre cabinet de toilette, accessible depuis l'ISS.

Il incombe désormais aux occupants de la Station spatiale d'effectuer la réparation. La chose est facile, le matériel de rechange étant déjà à bord. Il suffit de démonter le système actuel et de remonter le nouveau.

Le bras Canadarm piloté par la Canadienne Julie Payette et l'Américain Timothy Kopra (Nasa) extrait de la navette Endeavour une énorme boîte à outils, l'Integrated Cargo Carrier. © Nasa TV

Une sortie extravéhiculaire aujourd'hui

Les astronautes devront trouver le temps de venir à bout de ce bricolage alors qu'ils ont une tâche bien plus lourde à effectuer pour mener à bien cette mission STS-127, la plus longue de l'histoire de l'ISS. La navette a en effet apporté le dernier élément du module japonais Kibo, volumineux laboratoire en plusieurs parties.

Samedi, David Wolf et Timothy Kopra sont sortis de l'ISS pour préparer l'installation de cet élément. Quatre autres sorties seront nécessaires pour mener à bien l'opération. La prochaine, effectuée par Dave Wolf et Tom Marshburn, aura lieu aujourd'hui lundi. Dimanche, Julie Payette et Tim Kopra ont actionné le long bras robotisé Canadarm pour extraire de la soute de la navette une palette de travail (ICC-VLD, pour Integrated Cargo Carrier - Vertical Light Deployable). Il porte des équipements qui serviront à Dave Wolf et Tom Marshburn lors de leur travail extravéhiculaire.

Occupés à préparer minutieusement leur sortie d'aujourd'hui, ces deux astronautes sont donc libérés de la corvée de réparation de toilettes...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi