Sciences

En bref : la navette Endeavour n'a pas d'avarie

ActualitéClassé sous :Astronautique , protection thermique , navette spatiale

L'inspection de la protection thermique de la navette n'a montré aucun dégât lors du décollage, quand des morceaux de mousse se sont détachés du réservoir. Endeavour peut maintenant s'arrimer à l'ISS.

Dave Wolf, spécialiste de mission, au travail dans le pont intermédiaire de la navette Endeavour, durant le jour 1 de la mission STS-127. © Nasa

La navette Endeavour est intacte et pourra assurer le retour sur Terre des astronautes après la fin de la mission STS-127. Lors du décollage, mercredi soir, le télescope de poursuite avait repéré des morceaux de glace ou de mousse détachés du réservoir principal et qui avait pu heurter la navette et endommager la protection thermique.

Responsable de la catastrophe qui a détruit la navette Colombia à son retour sur Terre en 2003 et tué ses sept occupants, ce genre d'incident est désormais pris très au sérieux par la Nasa.

L'équipage de la navette dispose depuis d'une caméra portée par un bras télescopique de trente mètres permettant d'inspecter minutieusement les tuiles assurant la protection thermique lors de la rentrée dans l'atmosphère. C'est ce que viennent de faire les astronautes et rien d'inquiétant n'a été repéré, a expliqué la Nasa.

Endeavour peut maintenant s'arrimer à la Station spatiale internationale (ISS) et la mission STS-127 pourra enfin véritablement commencer.

Cela vous intéressera aussi