Quoi de meilleur que de croquer dans un fruit de son verger. © Pixel 2013, Pixabay, DP
Maison

Gagnez du temps en plantant des arbres fruitiers !

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , arbres fruitiers , planter un arbre

« À la Sainte Catherine, tout bois prend racines » indique un vieux dicton. Sur notre calendrier, cette date du 25 et ce mois de novembre seraient donc le moment idéal pour planter de nouveaux arbres fruitiers, ni trop tôt ni trop tard. Mais vous pourriez gagner du temps en ne respectant pas cet adage populaire !

Choisir des arbres fruitiers déjà bien formés ? Si les scions sont des arbres intéressants à choisir pour leur prix peu élevé et leur meilleure reprise, ils vous demanderont de la patience pour produire. Les fuseaux, dont la hauteur peut atteindre 2,50 à 3 m, avec une couronne oscillant entre 1,20 et 1,50 m de diamètre, sont plus précoces, mais vous réclameront plus de soins. Pour gagner du temps, vous pouvez choisir des sujets déjà bien avancés en âge, susceptibles de vous offrir rapidement de premières cueillettes.

Délicieuses cerises. © Hans, Pixabay, DP

Une astuce pour gagner du temps 

Dans tous les cas, sachez que les arbres en motte sont plus faciles à transporter et plus rapides à mettre en terre que des sujets à racines nues. Une astuce « gain de temps » consistera à acheter des tontines constituées d'une toile de jute maintenant la motte de terre, une protection qu'il vous suffira d'enlever au moment de la plantation. Cependant, pour aller encore plus vite, vous pouvez acheter des arbres élevés en conteneurs de plastique, puis les installer à tout moment de l'année et pas seulement en novembre.

Est-il possible de retarder la plantation d'un arbre fruitier ?

Vous avez commandé des arbres fruitiers à racines nues et ils viennent de vous être livrés, alors qu'il gèle à pierre fendre ou bien alors que vous n'avez pas le temps à consacrer à leur plantation. Que faire donc ? Une technique vous permettra de retarder la plantation : la mise en jauge de vos sujets, de préférence au pied d'un mur orienté au nord.

Creusez pour cela une cavité assez profonde pour accueillir les racines de vos sujets et disposez-les dans ce trou, en oblique, puis couvrez leurs racines d'une couche de terre et de paille. Vos arbres pourront ainsi patienter pendant quelques jours avant d'être mis correctement en terre.

En savoir plus sur Michel Caron

Ingénieur agricole de formation il a pendant toute sa vie professionnelle, en tant que journaliste, collaboré à plusieurs hebdomadaires agricoles.

N'hésitez pas à acheter le livre : « 52 semaines au jardin »

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !