La finance responsable vise à concilier rentabilité financière et impact environnemental, social ou sociétal.© Watchara, Fotolia

Maison

Finance responsable : les labels qui donnent du sens à vos investissements

Question/RéponseClassé sous :Finances , investissements responsables , labels

La finance responsable est une notion qui vise à concilier rentabilité financière et impact environnemental, social ou sociétal. Aujourd'hui, il est très facile d'y investir grâce à de nombreux supports tels que l'assurance vie ou le compte-titre. Le souscripteur peut alors permettre le développement d'énergies renouvelables dans une entreprise ou encore aider à la construction de logements sociaux, par exemple.

Pour savoir si le placement suit le modèle de la finance responsable, des labels ont été mis en place : Finansol, le Cies, le Teec, le Cisr ; ces deux derniers ayant été créés par les pouvoirs publics en 2016. Ces labels ont pour objectif d'indiquer aux épargnants que les produits répondent bien au cahier des charges exigés ainsi qu'à leurs convictions personnelles.

Finansol : la finance solidaire

Créé en 1997, ce label est attribué par un groupe d'experts indépendants. Les principaux critères reposent sur la transparence et la solidarité. Le label permet de financer des activités à forte utilité sociale et environnementale. En 2018, il existait 130 solutions d'épargne labellisées Finansol.

Le Cies : le Comité intersyndical de l’épargne salariale

Ce label, attribué par un comité ad hoc, intègre des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) dans leur gestion. Il est destiné aux salariés qui souhaitent placer leur épargne salariale dans des conditions plus sécurisées. Parmi les critères de sélection, les entreprises souhaitant être labellisées doivent avoir un bon rapport qualité/valorisation, ainsi que des frais de gestion moins élevés.

Les labels qui donnent un sens aux investissements et garantissent leur spécificité éthique. © ISR, TEEC, Finansol, Cies

L’ISR : l’Investissement socialement responsable

Ce label prend en compte des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) dans la gestion financière. Les entreprises sont obligées d'appliquer une politique sociale forte pour donner suite aux demandes des investisseurs. L'investissement socialement responsable touche au domaine de l'investissement financier mais inclut aussi la notion de développement durable. Le label est délivré pour une durée de 3 ans, renouvelable, avec des contrôles intermédiaires fréquents. Investir dans l'ISR, c'est aider les entreprises qui sont labellisées à se développer.

Le Teec : pour la Transition énergétique et écologique pour le climat

Lancé suite à la COP21, ce label garantit que les fonds sont destinés au financement de l'économie verte. Il est attribué pour une année. Il prévoit l'exclusion des entreprises associées aux filières du nucléaire et des énergie fossiles. Il permet de développer l’écologie au niveau européen. Il est possible de se procurer la liste des fonds directement sur le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Ces labels ont pour objectif d'indiquer aux épargnants que les solutions répondent bien au cahier des charges soumis par ces labels et qu'ils apportent la certitude que l'utilisation des fonds se fera en respectant les critères du développement durable.

Bon à savoir

Du 26 septembre au 4 octobre 2019, a lieu « la Semaine de la finance responsable » dont le thème, cette année, est consacré à la biodiversité. C'est l'occasion de s'informer concernant toutes les différentes formes d'investissement responsables. Ces évènements ont lieu dans toute la France et sont organisés par différents organisateurs tels que des organismes financiers ou des associations, par exemple.

  • La finance responsable est une notion qui vise à concilier rentabilité financière et impact environnemental, social ou sociétal.
  • Pour savoir si le placement suit le modèle de la finance responsable, des labels ont donc été mis en place (ISR, Finansol, TEEC, CIES).
  • Ils ont pour objectif d’indiquer aux épargnants que les produits répondent bien au cahier des charges exigés.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi