Maison

Plantes aromatiques, roses et arbres fruitiers : les plantes qui ont le vent en poupe

Dossier - Les tendances du jardin de demain
DossierClassé sous :Maison , botanique , tendance

-

Mur végétal, pergola, tonnelle, meubles en teck... Quelles sont les tendances qui se dessinent actuellement et qui deviendront les jardins de 2020 ?

  
DossiersLes tendances du jardin de demain
 

Même si le végétal ne constitue plus la finalité ultime du jardin, mais sa parure, il en reste l'élément moteur car c'est un acteur vivant. En 2020, les plantes joueront donc un rôle dans les thématiques du jardin, mais en observant certaines nouvelles tendances : présence de potager et de verger, développement des plantes aromatiques et médicinales...

Bouquet de roses églantines. © Couleur - CCO

Un nouveau regard sur le gazon

Dans tous les plans de jardin élaborés dans l'optique de l'an 2020, le gazon est systématiquement présent. Dans le sondage quantitatif effectué par Promojardin dans les années 2010, 59 % des personnes interrogées imaginaient la présence d'une pelouse dans leur espace extérieur de 2020 (pour un taux de possession actuel de 57 %).

La pelouse, tendance des jardins de demain. © Vanou / Flickr - Licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

La haie, un mélange d’arbustes aux mille vertus

À la détérioration observée du climat économique et social répond un jardin clos. Cette notion, bien spécifique de nos jardins français, ne devrait pas être menacée dans la décennie à venir. Arbustes fleuris, bambous, canisses, etc., le matériau de délimitation restera majoritairement végétal, en réaction à la clôture et au bâti.

Vergers et potagers composeront nos jardins. © Ezwa, Flickr CC by nc-nd 2.0

Des plantes qui ont le vent en poupe

Les fleurs vont, d'ici 2020, rester les éléments dynamiques, colorés et joyeux des jardins. Le goût des Français devrait rester très classique en la matière avec la reine des fleurs, la rose, qui va conserver sa couronne et des tons rouges qui resteront indétrônables. Viendront s'intégrer dans ce décor de facture classique des fleurs plus champêtres, plus décontractées, qui « poussent toutes seules », affirmant une tendance « nature » bien marquée.

La rose, un classique, restera la reine de nos jardins. © Chris230 / Flickr - Licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

Plantes aromatiques et plantes médicinales

Quarante-neuf pour cent des personnes interrogées dans l'étude menée par Promojardin imaginent la présence de plantes aromatiques dans leur jardin en 2020, pour un taux de possession actuel de 41 %. Déjà très en vogues, les condimentaires devraient continuer leur belle carrière car il est possible de les cultiver quasiment partout, même sur un simple rebord de fenêtre suffit).

Pour ce qui concerne les plantes médicinales, il y aura des opportunités à développer en sélectionnant des espèces qui associent des vertus avérées et sans risques à des qualités esthétiques indéniables.

Verger et potager

Présent chez 34 % des personnes interrogées dans la partie quantitative de notre étude, le potager fera partie intégrante du jardin de 2020 pour 46 % d'entre elles. Ce différentiel important (+12 %) confirme, s'il en était besoin, la forte dynamique du jardin vivrier. Désormais incontournable, le concept du potager miniature hors sol devrait aussi investir les terrasses et les balcons, sous des formes très variées. Dans les plus grands jardins, un verger devrait compléter le potager en fournissant des fruits frais dont on maîtrise la traçabilité et que l'on récolte à maturité optimale pour mieux en apprécier les qualités gustatives et nutritionnelles.

Dans les plus petites surfaces, un ou plusieurs arbres fruitiers, surtout des cerisiers et des pommiers), utilisés aussi pour l'ornement ou l'ombrage, devraient office de verger miniature pour 52 % des personnes interrogées, tandis que le taux actuel de possession est nettement plus faible (43 %).