Les Martiens envahissent Londres à l'aide de leur Fumée Noire et de leur Rayon Ardent. © ratpack223, Fotolia

Sciences

La Guerre des mondes

The War of the Worlds
Herbert George Wells
LivreClassé sous :science-fiction , Herbert George Wells , La Guerre des mondes

Publié en 1898, La Guerre des mondes est un roman de SF écrit par H. G. Wells (1866-1946). Des météorites martiennes s'abattent sur l'Angleterre, elles s'avèrent être des cylindres extraterrestres qui se transforment en redoutables machines de guerre. L'auteur nous entraîne dans une aventure qui verra la race humaine désemparée et impuissante. Inspiré par la colonisation britannique en Tasmanie et ses conséquences sur le peuple indigène, Wells évoque la fragilité de la civilisation face à une invasion martienne.

Résumé du livre

Herbert George Wells - La Guerre des mondes

En 1894, les astronomes observent une explosion sur la planète Mars : une masse de gaz enflammés semble s'avancer à grande vitesse vers la Terre. Le même phénomène se reproduit dix nuits d'affilée.

Puis, une première météorite tombe à Surrey en Angleterre, bientôt suivie de plusieurs autres. L'astronome Ogilvy décide de partir sur les lieux du crash et se trouve alors devant un énorme cylindre artificiel de 25 à 30 mètres de diamètre muni d'un sommet qui se dévisse. Tout aussi étonnant, des bruits semblent venir de l'intérieur. La nouvelle se propage et des centaines de personnes affluent pour observer cet étrange projectile qui a creusé un immense trou en tombant sur notre planète.

Peu après, les Martiens commencent péniblement à s'élever hors du cylindre. Grosses masses rondes sans front ni menton, avec deux grands yeux, une bouche en forme de V et la lèvre supérieure pointue, ils sont très différents des humains. Leur apparence déclenche plutôt le dégoût et l'horreur. 

Hissant un drapeau blanc, les Hommes tentent de communiquer avec eux mais la réaction des Martiens n'est quant à elle pas pacifique. Ils tirent un rayon lumineux, brûlant instantanément les humains visés, parmi lesquels Ogilvy. 

En raison de la pesanteur trois fois supérieure sur Terre que sur Mars, ils ont beaucoup de difficulté à se mouvoir. C'est pourquoi, ils commencent à construire des machines pour se déplacer. Ils s'installent dans les capuchons qui surmontent ces tripodes mobiles de métal plus hauts que plusieurs maisons. Munis de ces engins de combat, ils détruisent tout sur leur passage, ou presque. Car si ces créatures n'ont besoin ni de dormir ni de manger, ils doivent tout de même s'injecter du sang d'autres êtres vivants pour survivre. Les humains leur seront nécessaires afin de se nourrir.

Alors est-ce vraiment la fin de notre civilisation ? C'est ce que nous pourrons voir à travers le journal d'un homme qui essaie tant bien que mal de survivre dans cette guerre des mondes.  

Mythologie

Au-delà des extraterrestres plutôt maladroits, H. G. Wells a inventé une technologie très avancée afin d'illustrer leur supériorité sur la race humaine. Les Martiens montés sur leurs tripodes possèdent principalement deux types d'armes aussi terrifiantes l'une que l'autre : le Rayon Ardent et la Fumée Noire.  

  • Le Rayon Ardent : Les Martiens tuent les Hommes au moyen d'un rayon lumineux surnommé par les Hommes le Rayon Ardent. Il émet une chaleur intense et est projeté vers une cible au moyen d'un miroir parabolique de composition inconnue. Tout ce qui est combustible s'enflamme instantanément à son contact. Mais son fonctionnement exact restera un mystère pour les humains.
  • La Fumée Noire : La Fumée Noire est une autre arme de destruction des Martiens. Un tube en forme de canon lance des obus qui se brisent sans exploser en touchant le sol, dégageant une vapeur lourde et noire. Elle se répand alors vers le ciel en une fumée sombre empoisonnée tuant toute personne qui la respire. Les Martiens la dégage ensuite de l'atmosphère au moyen de jets de vapeur. Dans le cas contraire, elle est absorbée d'elle-même par le sol, ne laissant derrière elle que de la poussière noire.
  • L'Herbe Rouge : Sur Mars, la végétation n'est pas verte mais rouge. Les Martiens ont apporté des semences de leur planète avec eux mais seule la plante surnommée l'Herbe Rouge a réussi à se développer sur Terre. Elle a ainsi crû de manière fulgurante jusqu'à envahir certaines zones, en particulier les cours d'eau qui stimulent et favorisent son développement.

Analyse

Une colonisation extraterrestre

H. G. Wells aurait eu l'idée de La Guerre des mondes lors d'une discussion avec son frère Frank au sujet de la colonisation britannique en Tasmanie et des conséquences malheureuses sur le peuple indigène. Il décide de prendre le point de vue des victimes qui seront cette fois-ci les Anglais face à des extraterrestres envahissant la Terre

Inspiré par les théories darwiniennes de l'évolution, il décrit les Martiens comme des êtres sur-évolués qui ne considèrent les Hommes que comme du bétail dont ils se nourrissent. Selon le narrateur, ils sont au stade ultime de l'évolution. Les jambes ont disparu, ce ne sont plus que des immenses cerveaux revêtant des corps divers selon leurs besoins, tout comme nous portons des habits différents en fonction des saisons.

Mais si ces créatures nous paraissent cruelles et barbares, nos habitudes carnivores ne le seraient-elles pas également pour un lapin doté d'intelligence ?

Une analyse de

Rédactrice