Griffin découvre une formule qui lui permet de devenir invisible. Il devra cacher son secret sous un chapeau, des bandages et des lunettes. © Olly, Fotolia

Sciences

L'Homme invisible

The Invisible Man
Herbert George Wells
LivreClassé sous :science-fiction , Herbert George Wells , homme invisible

Qui n'a pas souhaité devenir invisible, comme le héros du livre de H. G. Welles, L'Homme invisible ? et jouir de ce pouvoir extraordinaire ? Voilà bien un phantasme commun à nombre d'entre nous. Mais, à condition que l'effet soit réversible, bien entendu, car il n'y a pire souffrance que de n'être sans visage, sans identité. Telle est la condition de cet homme albinos qui, ne supportant plus le regard des autres, joue à l'apprenti sorcier et se retrouve définitivement enfermé dans son vide corporel, invisible physiquement aussi bien que socialement.

Résumé du livre

Herbert George Wells - L'Homme invisible

Par une nuit brumeuse de février, un étrange voyageur arrive au village d'Iping en Angleterre. Frigorifié, il décide de s'installer dans l'auberge de Jenny et George Hall et loue à la semaine sans même donner son nom. Vêtu d'un manteau, de gants et d'un chapeau, il prend soin de cacher son visage sous des bandages et de grosses lunettes. Il explique à Mme Hall être un homme de laboratoire auquel est arrivé un malheureux accident et demande à ne pas être dérangé.

Très irritable, il n'entretient aucune communication avec le monde hors du village. Le premier à découvrir son secret est M. Cuss. Alors que ce dernier lui rend visite, un papier sur lequel est écrit une formule prend feu et s'envole avec un courant d'air. Au moment où le voyageur sort la main de sa poche, M. Cuss n'aperçoit qu'une manche vide et prend peur. 

Peu après, un vol est commis au presbytère. Mme Bunting, la femme du pasteur, distingue un bruit de pieds déchaussés. Son mari descend chasser l'individu et remarque un tiroir ouvert ainsi qu'une bougie allumée. Leur argent a bel et bien disparu de même que le voleur. 

Le même jour, M. Hall découvre que la porte de l'étranger est entrebâillée. Il entre, bientôt rejoint par sa femme, et s'aperçoit que le voyageur n'est pas dans sa chambre alors que tous ses vêtements sont sur le lit. C'est alors que des phénomènes étranges se produisent : le mobilier semble se mettre à danser ! Les villageois ne manquent pas de rapprocher les deux événements de la journée.

Sous la pression de Mme Hall qui lui demande des explications, l'étranger avoue être invisible et enlève ses bandages. Muni d'un mandat d'arrêt pour le délit commis au presbytère, un agent de police tente de l'arrêter mais le voleur réussit à s'enfuir. Sur le bord de la route, l'homme invisible tombe alors sur Thomas Marvel, un vagabond, et le contraint à devenir son assistant. Grâce à son aide, il récupère ses bagages à l'auberge, puis quitte la ville en sa compagnie. 

Alors que M. Marvel désire l'abandonner, l'homme invisible le menace. Mais quelque temps plus tard, le vagabond réussit tout de même à s'échapper et confie son aventure aux journaux. Blessé alors qu'il tentait de le rattraper, l'homme invisible se réfugie chez un ancien camarade d'université, le docteur Kemp. Il lui dit s'appeler Griffin et lui dévoile son histoire.

Analyse

Le mythe de l'homme invisible

H. G. Wells n'a pas inventé l'idée de l'invisibilité mais a donné naissance au mythe de l'homme invisible grâce à ce roman. Des siècles auparavant, Platon écrivait dans son célèbre livre La République l'histoire de l'anneau de Gygès grâce auquel un berger pouvait disparaître à sa guise. 

Griffin, quant à lui, découvre une formule qui permet de changer l'indice de réfraction d'un corps solide ou liquide et de le ramener à celui de l'air. Par conséquent, ce corps n'émet ni n'absorbe de lumière ou en d'autres termes devient invisible. Griffin réussit ainsi à créer des drogues qui décolorent le sang.

D'après lui, à l’exception des cellules rouges du sang et des pigments foncés des cheveux, l’organisme d’un homme est constitué de tissu transparent incolore. Étant albinos, l'absence de mélatonine lui permet en ingurgitant cette substance de devenir invisible. 

Mais du point de vue scientifique, Griffin devrait être aveugle car, pour voir, l'œil humain a besoin d'absorber la lumière et donc d'être visible. H. G. Wells a probablement pensé à ce détail lorsqu'il a imaginé qu'une partie des yeux du chat, le tapetum, résiste aux effets de la drogue et reste donc apparent. L'auteur a également décrit le problème de la nourriture qui n'est pas tout de suite assimilée lorsque l'homme invisible mange. 

Un personnage immoral

Tout comme le berger de l'Anneau de Gygès, Griffin profite de son nouveau pouvoir de manière totalement immorale. Si le personnage de Platon séduit la reine, assassine le roi et prend sa place, Griffin n'hésite pas lui non plus à voler, tuer et finit même par projeter de commettre un massacre. 

Son invisibilité n'est pas seulement physique mais également sociale. N'étant plus perçu par les autres, le savant s'affranchit de la responsabilité de ses actes. Agissant impunément, il ira jusqu'à développer des envies de domination. Finalement, son invisibilité lui fera également perdre son humanité.

Une analyse de

Rédactrice