Qu'est-ce que le cloud gaming et comment cela fonctionne-t-il ? © tirachard, Adobe Stock
Tech

Cloud Gaming : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :jeux vidéo , cloud gaming , streaming

Le cloud gaming est une méthode permettant de jouer à des jeux vidéo en utilisant des serveurs distants. Il n'est pas nécessaire de télécharger et d'installer les jeux sur un PC ou une console. Au lieu de cela, les services de streaming nécessitent une connexion Internet stable et rapide pour envoyer des informations sur le jeu à une application ou un navigateur installé sur l'appareil destinataire.

Le jeu est rendu et joué sur le serveur distant, mais vous voyez et interagissez avec tout localement sur votre appareil. C'est une technologie assez similaire à Netflix ou toute autre plateforme de streaming. La seule différence est que le serveur d'où provient le flux vidéo peut également capter et réagir à vos pressions de bouton. Cela signifie que vous n'avez pas besoin d'une carte graphique RTX série 30, d'une nouvelle Xbox Series X ou d'une PlayStation 5.

Cela ouvre de nombreuses possibilités. Vous pouvez saisir votre téléphone et jouer aux derniers jeux AAA en y attachant une manette ou lancer une application de cloud gaming sur un Chromebook pour jouer sur un écran plus grand sans perdre en portabilité. C'est pourquoi le cloud gaming est passionnant, mais la technologie n'est pas encore tout à fait au point.

 Google Stadia, Xbox Game Pass et PlayStation Now ont introduit un terme de jeu qui aurait été complètement étranger il y a une décennie : le Cloud Gaming. Le principe est simple : au lieu d'acheter une console et un disque, vous pouvez diffuser un jeu en streaming sur n'importe quel écran. © Google

Comment fonctionne le Cloud Gaming

Dans la plupart des cas, le cloud gaming nécessite un abonnement mensuel ou annuel pour accéder au contenu. Avec certains services, les jeux doivent être achetés en plus de l'abonnement. Dans le cas de GeForce Now, les jeux que vous achetez proviennent d'autres magasins comme Steam ou Battle.net, ce qui signifie que vous pouvez les utiliser localement si vous achetez éventuellement le matériel nécessaire. Le problème, c'est qu'il faut faire la queue pour regarder ces jeux en streaming, et que vous ne pouvez jouer que pendant une courte période. En optant pour le modèle d'abonnement, vous vous rapprochez de la tête de file et bénéficiez d'un temps de jeu plus long.

Le principal concurrent de Nvidia, Google Stadia, utilise un modèle différent. Vous pouvez acheter des jeux à posséder sur la plateforme de Google et les diffuser sur n'importe quel appareil compatible en full HD sans temps d'attente. L'abonnement payant fait passer la résolution à 4K et ajoute une bibliothèque de jeux auxquels vous pouvez jouer sans coût additionnel tant que vous gardez l'abonnement actif, comme Xbox Game Pass. 

 Google Stadia Cloud gaming Gamescom 2019. © dronepicr, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.0

Les services de cloud gaming fournissent souvent des applications dédiées ou basées sur le Web pour diffuser les jeux en continu. Par exemple, Google Stadia se joue via une application Web sur les PC de bureau. Google propose également une application Web pour jouer à Stadia dans Safari sur les appareils Apple. Android dispose d'une application dédiée distribuée par le Play Store. Dans tous les cas, les joueurs doivent appuyer ou cliquer sur le bouton Play pour lancer la session de streaming.

Les services de streaming dans le nuage sont généralement compatibles avec les dernières manettes via Bluetooth, ainsi qu'avec la configuration traditionnelle souris et clavier. Sur les appareils dotés d'écrans tactiles, comme les téléphones et les tablettes, vous verrez également une option permettant d'utiliser les commandes à l'écran. Même Google Stadia fonctionne avec ces entrées, à moins que vous ne diffusiez vos contenus en streaming via le Chromecast Ultra qui nécessite actuellement le contrôleur Stadia de Google, vendu 70 dollars.

Du côté du cloud, vous avez essentiellement accès à un PC de jeu dans un centre de données. Chaque service gère ses serveurs un peu différemment, cependant. Le service de cloud gaming Shadow, par exemple, vous donne accès à une machine Windows 10 complète dans le cloud, tandis que le Game Pass de Microsoft utilise une collection de consoles Xbox One S entassées dans un rack de serveurs. Quelle que soit la configuration, vous empruntez une petite quantité de puissance de calcul à ce qui est essentiellement un superordinateur.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les jeux vidéo ont-ils un impact sur notre comportement ?  On a longtemps entendu dire que la violence dans les jeux vidéo pouvaient impacter négativement les habitudes sociétales, mais en est-on sûr ? 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !