La Porsche Mission E devrait être commercialisée en 2019 ou 2020. © Porsche

Tech

Mission E, la Porsche électrique qui se charge en 15 minutes, se dévoile

ActualitéClassé sous :voiture , voiture électrique , porsche

Porsche a livré quelques détails supplémentaires à propos de sa première voiture 100 % électrique baptisée Mission E. Le modèle de série devrait être très proche du concept dévoilé en 2015.

Le constructeur Porsche réussira-t-il à susciter le même engouement avec sa première voiture électrique qu'avec ses modèles à moteur essence mythiques ? Présentée en septembre 2015 sous la forme d'un concept, la Mission E devrait être commercialisée en 2019 ou 2020. Stefan Weckbach, patron de la division « véhicules électriques à batterie » chez Porsche, a donné quelques informations supplémentaires sur le projet.

Tout d'abord, il est confirmé que la version finale de la Mission E sera esthétiquement très proche du concept. La seule entorse prévue concerne l'ajout de rétroviseurs extérieurs en lieu et place du système de caméras, qui ne sera pas homologué. Du côté des performances, Porsche promet non seulement de la puissance, avec 600 chevaux (440 kW) délivrés par deux moteurs électriques, mais aussi de la constance.

La Mission E mesure 1,3 mètre de haut

Évoquant les accélérations fulgurantes des Tesla Model S, Stefan Weckbach a souligné que celles-ci ne pouvaient être répétées qu'un nombre limité de fois à intervalles courts. Il assure également que ces Tesla ne peuvent rouler à pleine vitesse de façon prolongée. Ce ne sera pas le cas de la Mission E, affirment ses concepteurs ; selon eux, la voiture pourra rouler à pleine vitesse pendant de « longues périodes » et multiplier les accélérations sans phase de pause pour refroidir le système.

La conduite promet de conserver le caractère sportif typique de la marque de Stuttgart grâce à un centre de gravité très bas. En effet, la Mission E mesure 1,3 mètre de haut. La batterie lithium-ion est répartie entre les deux essieux, avec des espaces pour les jambes au niveau des places arrière pour le confort des passagers. Rappelons que Porsche annonce une autonomie de 500 km et un temps de charge très court grâce à une tension d'alimentation de 800 volts. Quinze minutes suffiront à restaurer 80 % de l'autonomie.

Pour en savoir plus

Mission E, une Porsche électrique de 600 ch

Article initial de Marc Zaffagni, paru le 16/09/2015

Le constructeur automobile allemand Porsche a dévoilé un projet de voiture de sport totalement électrique. Dotée de quatre roues motrices et directrices, la Mission E développe 600 chevaux de puissance et peut parcourir 500 kilomètres. Son système de recharge rapide permet de récupérer 80 % d'autonomie en 15 minutes. À l'intérieur, le tableau de bord mêle détection du regard et affichage holographique.

Le salon automobile de Francfort, qui ouvrira ses portes demain, sera l'occasion pour Porsche de présenter sa vision de la voiture électrique qu'il vient de livrer sous la forme d'une étude de concept. Baptisée Porsche Mission E, cette voiture de sport quatre places n'est pas sans rappeler la Porsche Panamera à laquelle elle succèdera peut-être un jour. Sur le papier, les performances annoncées sont plutôt impressionnantes : deux moteurs électriques de 800 volts développent 600 chevaux avec une accélération qui permet de passer de 0 à 100 km/h en moins de 3,5 secondes et d'atteindre les 200 km/h en moins de 12 secondes. La Mission E pourrait parcourir 500 kilomètres et, grâce à un système de charge rapide, ses batteries seraient restaurées à 80 % en 15 minutes.

S'il s'agit pour le moment d'un concept-car, Porsche annonce que la Mission E boucle un tour du circuit du Nürburgring (Allemagne) en moins de 8 minutes. À titre de comparaison, la 918 Spyder, la dernière supercar à motorisation hybride de la marque de Stuttgart, a réalisé un tour de cette piste en 6 minutes et 57 secondes en 2013. Porsche n'entre pas trop dans les détails techniques mais insiste sur le fait qu'une grande partie des technologies de la Mission E proviennent d'innovations existantes.

Un chargeur en 800 volts

Les deux moteurs électriques synchrones à aimants permanents sont les mêmes que ceux utilisés par la Porsche 919 hybride qui a remporté les 24 heures du Mans cette année. Ils délivrent 440 kW de puissance mécanique aux quatre roues motrices et directrices grâce à un système de répartition du couple qui maintient les performances, même après plusieurs accélérations dans un court intervalle.

En ce qui concerne l'alimentation du bolide, il s'agit de batteries lithium-ion qui sont réparties de façon uniforme dans le châssis entre les essieux avant et arrière afin d'obtenir une répartition des masses optimale et un centre de gravité très bas. L'autonomie annoncée est de 500 kilomètres, mais Porsche ne précise pas dans quelles conditions (vitesse, nombre de passagers, circulation urbaine ou sur autoroute...). Ces batteries peuvent être rechargées à 80 % en 15 minutes. Pour cela, le constructeur indique qu'il a recours à un système de charge sous 800 volts, soit le double de la capacité des voitures électriques actuelles. La Mission E pourra aussi être chargée via des stations 400 volts ou des systèmes à induction.

Dans cette vidéo, Porsche dévoile son concept-car Mission E. Ce véhicule tout électrique est équipé de deux moteurs et de batteries rechargeables avec une tension de 800 volts. L’autonomie annoncée est de 500 kilomètres avec un temps de charge de 15 minutes pour atteindre les 80 %. © Porsche

Affichage 3D Oled adaptatif

À l'intérieur, le design est libéré par l'absence de tunnel central puisqu'il n'y a pas d'arbre de transmission. Les portes à ouverture antagoniste ne sont séparées par aucun montant. L'habitacle reprend l'esthétique minimaliste et épurée chère à la marque. Le tableau de bord fait la part belle aux nouvelles technologies de manière à personnaliser au maximum l'affichage qui se fait en 3D sur un écran Oled incurvé. Ainsi, un système de détection du regard suit quel instrument le chauffeur regarde pour lui permettre d'activer différents modes d'affichage en pressant un bouton placé sur le volant. Le tableau de bord principal adapte l'angle de vue en 3D selon la position du chauffeur afin que le volant ne vienne jamais obstruer la visibilité.

La console centrale est un écran à affichage holographique sur lequel les fonctions sont représentées par des objets en 3D manipulables : contrôle du système multimédia, de l'air conditionné, de la navigation assistée... Les rétroviseurs extérieurs sont remplacés par des caméras logées dans les ailes avant dont les images sont diffusées dans les angles inférieurs du parebrise.

La Mission E se présente comme une voiture du futur mais aussi comme une réponse à Tesla. Avec sa berline Tesla S, le fabricant nord-américain connaît un succès croissant auprès d'une clientèle aisée qui s'offre une bonne conscience écologique tout en conservant ses exigences de luxe et de confort. Un avertissement pour les marques « historiques » dont Porsche fait partie. La Mission E débouchera-t-elle sur un modèle de production ? Le constructeur pourrait profiter du salon de Francfort pour en dire plus à ce sujet...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi