Le pilote allemand Timo Bernhard et sa Porsche 919 Hybrid Evo. © Porsche

Tech

Une Porsche hybride explose le record du tour au Nürburgring

ActualitéClassé sous :voiture , porsche , Porsche Mission E

Une Porsche 919 Hybrid Evo spécialement préparée a pulvérisé le temps au tour sur le mythique circuit du Nürburgring, en améliorant le chrono de près d'une minute par rapport au record précédent qui tenait depuis 1983.

L'avènement des moteurs électriques dans la course automobile est en train de redessiner en profondeur les fondamentaux de cette discipline. Les performances des voitures 100 % électriques ou hybrides permettent désormais de rivaliser voire de dépasser celles des moteurs à essence. La preuve, des records historiques commencent à tomber, avec des écarts jamais vus.

Il y a peu, la Volkswagen ID R Pikes Peak a amélioré le record de la célèbre course de côte de 16 secondes, ce qui est considérable. Un autre constructeur allemand, Porsche, vient de s'offrir un autre trophée symbolique. Pilotée par Timo Bernhard, sa 919 Hybrid Evo a amélioré de 51,50 secondes le record du tour sur le célèbre circuit du Nürburgring en Allemagne. Le prototype d'endurance spécialement préparé pour l'occasion a avalé les 20,8 km du tracé en 5 mn 19,55 s, à la moyenne vertigineuse de 233,8 km/h. Avec ce chrono canon, la 919 Hybrid Evo a fait tomber le record du tour détenu depuis 1983 par Stefan Bellof sur une Porsche Rothmans 956C qui était de 6 mn 11,13 s.

Le tour du circuit du Nürburgring qui a vu Timo Bernhard battre le record absolu. La graduation « Boost » qui apparaît en jaune par intermittence indique le recours au système de récupération d’énergie SREC. © Porsche

La Porsche 919 Hybrid Evo développe 1.160 chevaux

Sur la base de la 919 Hybrid qui s'est imposée aux 24 Heures du Mans en 2015, 2016 et 2017, Porsche a retravaillé l'aérodynamique et les performances de son prototype. La puissance du moteur essence V4 turbo de 2 litres a été poussée à 720 chevaux contre 550 pour la version courant en endurance. Le moteur électrique entraînant le train avant est passé de 400 à 440 chevaux. Au total, la Porsche 919 Hybrid Evo aligne 1.160 chevaux (853 kW).

Pour assurer la charge des batteries lithium-ion à refroidissement liquide, elle reprend le système de récupération d'énergie cinétique SREC sur le train avant associé à un dispositif de récupération des gaz d'échappement. Le travail sur l'aérodynamique a permis d'augmenter la force d'appui sur le sol de 53 %. Les ingénieurs Porsche ont réussi à gagner 39 kg en supprimant la climatisation, l'essuie-glace et d'autres éléments électroniques pour un poids à vide de 849 kg. Comme nous l'avons déjà écrit, la marge de progression des systèmes hybrides et 100 % électriques est telle que les records sont amenés à tomber de plus en plus vite. À qui le tour ?

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Un avion hybride surprenant vole au-dessus du Royaume-Uni  L'électricité devient réalité en aviation. L'E-Fan d'Airbus, modeste biplace, vole depuis quelque temps et l'avion solaire de Solar Impulse fait son tour du monde. Cependant, pour les avions plus gros et le transport commercial, l'électricité ne peut pas concurrencer les moteurs thermiques. Mais elle peut les aider ! C'est ce que démontre une équipe de chercheurs britanniques avec un avion hybride, que nous vous invitons à découvrir en vidéo.