La Ora R1 de Great Wall Motor ressemble à la Smart Forfour. © Great Wall Motor

Tech

Ora R1, la voiture électrique chinoise à 7.500 euros

ActualitéClassé sous :voiture électrique , CES , Valeo

-

La Chine poursuit son offensive sur le marché de la voiture électrique d'entrée de gamme, avec un nouveau modèle vendu pour un tarif équivalent à 7.500 euros.


 

Grâce à sa puissance industrielle et sa politique volontariste en matière d'énergies renouvelables, la Chine va rapidement devenir un acteur incontournable sur le marché de la voiture électrique. Et pour équiper ses millions d'automobilistes, le pays va miser en grande partie sur des modèles d'entrée de gamme. La petite citadine Ora R1 que vient de dévoiler le constructeur chinois, Great Wall Motor, est l'une des premières illustrations de cette stratégie.

Cette cinq portes aux allures de Smart Forfour est commercialisée à un prix équivalent à un peu plus de 7.500 euros, subventions déduites. Elle est propulsée par un moteur électrique développant 47 chevaux et peut atteindre une vitesse de 100 km/h. L'autonomie de sa batterie de 35 kWh peut aller jusqu'à 312 kilomètres. Reste à voir ce que cela donnera à l'usage...

Garantie de 3 ans ou 120.000 km

Outre son prix agressif, la Ora R1 est vendue avec une garantie de trois ans, ou 120.000 kilomètres pour l'ensemble de la voiture, et une garantie de huit ans ou 150.000 km pour les « composants essentiels ». Great Wall Motor ne précise pas si les batteries sont entendues dans ces « composants essentiels ».

Les clients peuvent acheter cette voiture électrique en direct sur Internet, sans passer par un concessionnaire. C'est notamment cette absence de réseau de distribution physique qui permet au constructeur de proposer l'Ora R1 à un tarif aussi bas. Elle n'est, pour le moment, commercialisée qu'en Chine, mais Great Wall Motor pourrait tenter l'aventure sur d'autres marché en cas de succès. Une chose est sûre, la Ora R1 n'est sans doute que la première d'une longue série de petites citadines chinoises, électriques et à bas coût, qui inonderont le marché dans les prochaines décennies.

Pour en savoir plus

Valeo 48V : une voiture électrique à 7.500 euros

Article initial de Marc Zaffagni, le 12/01/2018

L'équipementier français Valeo a profité du CES (Consumer Electronics Show) pour présenter un prototype de citadine électrique biplace dotée d'une autonomie de 100 km. Cette voiture destinée au marché chinois sera vendue au tarif de 7.500 euros.

Une voiture électrique taillée pour la ville, légère, très compacte, rechargeable en moins de quatre heures, avec juste ce qu'il faut de puissance et un tarif sous la barre des 10.000 euros, bref, une Smart en version électrique, mais en beaucoup plus abordable : ce portrait-robot quasi idéal va prendre forme grâce à Valeo. L'équipementier français est venu au Consumer Electronics Show (CES) avec un prototype de citadine électrique biplace baptisée 48V qu'il compte commercialiser en Chine pour un prix (avec subventions) équivalent à 7.500 euros.

La 48V utilise un système de propulsion électrique basse tension avec récupération d'énergie au freinage développé par Valeo qui, selon l'entreprise, est « 20 % plus économique que les solutions haute tension existantes ». Ne pesant que 600 kg, la voiture est équipée d'une batterie lithium-ion de 14 kWh qui lui confère une autonomie de 100 km. Elle peut atteindre 100 km/h en vitesse de pointe, largement suffisant pour des trajets interurbains quotidiens.

Le marché chinois, un potentiel colossal

Valeo, qui a développé cette voiture sur la base d'un modèle chinois existant en collaboration avec l'université Jiao-tong de Shanghai, ne compte pas se muer en constructeur automobile. La 48V, qui prendra vraisemblablement un autre nom, sera assemblée par des marques automobiles tierces. L'équipementier vise en priorité le marché chinois qui représente un potentiel colossal. En effet, les autorités ont décidé de mettre le cap sur les transports électriques et encouragent son développement. Selon Valeo, 80.000 bornes de recharge existent déjà en Chine et 800.000 sont à venir.

Le gouvernement chinois a décidé que les véhicules à énergies renouvelables devraient représenter 12 % des ventes annuelles à l'horizon 2020. Le prix sera donc un levier essentiel pour pousser la démocratisation de la voiture électrique. Les constructeurs chinois, qui disposent d'une puissance industrielle colossale, seront les moteurs de cette baisse tarifaire. Valeo semble bien placé pour en profiter.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi