Volkswagen vient d'officialiser un nouveau concept dans sa gamme électrique ID. Il s'agit d'un SUV de 5 mètres de long doté de portières coulissantes antagonistes. Présenté au salon automobile de Shanghai, il arrivera sur le marché en 2021.

Cela vous intéressera aussi

Vous avez sous les yeuxyeux le futur SUV électrique de Volkswagen. Ou tout du moins, le concept sur la base duquel une version de série sera élaborée. Le constructeur automobileautomobile allemand profite du salon automobile de Shanghai, qui s'ouvre cette semaine, pour dévoiler un nouveau concept car qui rejoint la gamme ID. Y figurent déjà une citadine compacte, une version revisitée du mythique combi Volkswagen dénommée ID Buzz, la berline électrique ID Vizzion à conduite autonome de niveau 5, contrôlable à la voix, et l'ID Buggy qui ressuscite le fameux buggy Meyers Manx des années 1960 dans une version électrique très séduisante.

L'ID. RoomZZ est donc un SUV électrique à vocation familiale, au gabarit imposant avec ses cinq mètres de long. On retrouve des éléments de design distinctifs de la gamme ID. avec, notamment un éclairage continu entre la calandre et les phares avant, le même principe s'appliquant à l'arrière. Mais le trait le plus spectaculaire est sans doute ce jeu de portières coulissantes antagonistesantagonistes sans pilier central qui donne une impression d'espace inédite dans l'habitacle. En mode ouverture, la porteporte avant donne l'impression de littéralement flotter à coté de la caisse. C'est visuellement très spectaculaire, mais il n'est pas certain que cette option soit retenue pour le modèle de série.

Le système d’ouverture à portières coulissantes antagonistes du Volkswagen ID. RoomZZ est assez spectaculaire. © Volkswagen
Le système d’ouverture à portières coulissantes antagonistes du Volkswagen ID. RoomZZ est assez spectaculaire. © Volkswagen

450 km d'autonomie 

Pas de vrai concept car sans un tableau de bord futuriste. L'ID. RoomZZ ne déroge pas à la règle avec un « cockpit numérique » qui prend la forme d'un affichage tête haute sur une console en verre et d'un volant dont la partie centrale est elle-même un écran. Pour l'habillage des sièges, Volkswagen dit avoir fait appel à un nouveau revêtement appelé AppleSkin dont on ne sait rien de plus, à part qu'il est fabriqué à partir d'une « matière première renouvelable ».

D'un point de vue mécanique, l'ID. RoomZZ est équipé d'une transmission intégrale avec un moteur électrique sur chaque train roulant pour un total de 225 kW ou 302 chevaux. Les performances annoncées (0 à 100 km/h en 6,6 secondes et une vitessevitesse de pointe de 180 km/h) n'ont rien d'impressionnant mais ce n'est évidemment pas la vocation de ce type de véhicule. Coté autonomieautonomie, Volkswagen indique que la batterie de 82 kWh pourrait offrir 450 km selon le cycle WLTP, et qu'une demi-heure de charge rapide à 150 kW peut restaurer 80 % de sa capacité.

Le SUV est équipé pour conduite autonome de niveau 4, ce qui lui permettra de se transformer en une sorte de salon roulant dans lequel les passagers pourront faire pivoter leurs sièges de 25 degrés vers l'intérieur « pour permettre une atmosphèreatmosphère plus communicative et plus lounge à bord. » Volkswagen prévoit de commercialiser une version de série de l'iD. RoomZZ à partir de 2021 en Chine, puis dans le reste du monde. La version définitive pourrait donc être présentée courant 2020.