Le MateBook 14s monte en gamme et a amélioré tous les reproches que l’on pouvait faire au modèle précédant. © Huawei
Tech

Test du Huawei MateBook 14s : la puissance, l’élégance et l’équilibre

ActualitéClassé sous :Test de PC portable , Huawei , Huawei Matebook D16

Futura a pu tester au quotidien durant plusieurs semaines le nouveau MateBook 14s de Huawei. Doté d'un écran tactile de 14,2 pouces en 2,5K et armé d'un puissant processeur, le PC portable à la finition irréprochable se frotte de près aux modèles premium des concurrents.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le premier bug informatique de l’histoire  Les bugs informatiques sont aussi vieux que l’ordinateur lui-même. Le premier bug de l’histoire daterait ainsi de…1947. Depuis, les dysfonctionnements affectant nos appareils sont monnaie courante, et certains ont eu des conséquences désastreuses. 

Chez Huawei, le bestseller de l'année 2020 fut le MateBook D14. Un PC de type ultraportable, doté d'un écran de 14 pouces enfermant une configuration musclée pour un tarif très compétitif. Cette année, Huawei revient avec le MateBook 14s, une version qui n'est pas une simple mise à jour du modèle de l'an dernier. Au niveau esthétisme, à première vue, il n'y a pas trop de différences. Le châssis d'une couleur gris foncé ou vert est élégant et on remarquera que le touché métallique de l'aluminium ne se fait pas ressentir. Pour atténuer la froideur du métal, le constructeur a traitée la surface par projection de sable fin. En haut à droite du clavier, on retrouve le bouton de mise sous tension rond qui sert également de capteur d’empreinte digitale pour déverrouiller Windows.

Pas de révolution esthétique, mais une montée en gamme et une finition irréprochable pour le châssis constitué d’aluminium. © Futura

14,2 pouces en 2,5K en format ultrabook

C'est au niveau de l'écran que l'on peut découvrir les premiers changements. Celui-ci occupe 90 % de la surface en laissant le minimum de bordures. Alors que la caméra se trouvait intégrée dans une touche à droite de la touche F6, du clavier, elle retrouve un emplacement habituel en haut de l'écran. La prouesse est d'avoir pu placer cet œil et ses deux laser dans une bordure aussi fine. Pour cela, Huawei a encore innové en employant une technique de soudure au laser. À la place de la touche « caméra », on en trouve une dédiée au lancement de la dictée vocale de Windows. Pourquoi pas...

La caméra escamotable dans une touche a disparu. Avec ses plans en contre-plongée, elle était peu avantageuse pour l’utilisateur. Elle retrouve sa place en haut de l’écran de façon très discrète sur la fine bordure. © Futura

L'écran est tactile, avec une dalle brillante affichant une résolution de 2,5K (2.520 x 1.680 pixels) au ratio 3:2, ce qui reste plutôt rare actuellement. Côté fluidité, l'image dispose d'un taux de rafraîchissement de 90 Hz que l'on peut basculer en 60 Hz en combinant les touches Fn et R. Au final, l'ordinateur se destine donc essentiellement à la bureautique ou du moins à un usage à tendance professionnel.

Un monstre sous le capot

Sous le clavier en polycarbonate doté d'un rétroéclairage assez faiblard, on trouve un puissant processeur Intel Core i7-11370H accompagné de 16 Go de mémoire vive. Il intègre aussi une puce graphique Iris Xe qui montre son avantage lors de lourds traitements graphiques. Si l'ordinateur est suffisamment chargé, il est possible de booster le processeur en combinant les touches Fn et P du clavier. Il passe alors en mode performance. Ce gain de puissance a pour conséquence de déclencher assez rapidement le système de refroidissement. Huawei nous a expliqué que celui-ci a été repensé avec des pales 16  % plus grandes pour faire moins de bruit et améliorer de 25 % l'évacuation de la chaleur. Dans les faits, la ventilation se fait entendre même si ce n'est pas rédhibitoire. Comme sur les modèles précédents et le Matebook D16 que Futura avait pu tester, une puce NFC est présente pour faciliter le jumelage d'un smartphone Huawei et le contrôler à partir de l'ordinateur. Il suffit de placer le mobile sur le pavé tactile pour déclencher cette fonctionnalité bien pratique. Nous espérons que dans l'avenir l'ensemble des smartphones pourra être pris en charge.

La fonction Huawei Share permet de se connecter à un smartphone ou une tablette de la marque pour partager les contenus. Avec une tablette Huawei, il est également possible d’étendre l’affichage. © Futura

Sur le flanc gauche on trouve deux prises USB 3.2 de type-C une prise HDMI 1.4, une prise jack. Une des prises USB sert à recharger l'ordinateur. À droite, une seule prise USB-A 3.2 est présente. Au niveau du son, Huawei a ajouté deux tweetters et deux woofers. Le résultat reste cependant mitigé. En revanche, pour la visio, le constructeur a ajouté un système de réduction des sons environnants intéressant. Une IA se charge de relever votre empreinte vocale, pour l'isoler du reste des sons ambiants. Le résultat est plutôt bon.

Autonomie importante et charge rapide

Lors de nos différents tests durant plus d'un mois, nous avons pu constater que l'autonomie pouvait avoisiner les 13 heures à condition de réduire la fréquence d'affichage et de passer l'utilisation du processeur en mode équilibré. Petit plus, le chargeur de 90 watts fourni offre une recharge rapide et permet de retrouver trois heures d'autonomie en seulement quinze minutes. Difficile de se retrouver à court d'énergie donc.

Une grosse autonomie associée à une charge rapide, comme sur un smartphone. © Futura

L’avis de Futura

Après plus d'un mois de test, nous avons apprécié et adopté le Huawei MateBook 14s. Son écran avec son format 3:2 diffère de ce que proposent les concurrents. Ce ratio est impeccable dès qu'il s'agit de réaliser des travaux de bureautique. Son côté tactile et sa qualité d'affichage sont également appréciables. En étirant l'écran au maximum, Huawei est parvenu à faire tenir un 14,2 pouces dans un châssis proche de celui d'un ultraportable. Les performances sont au rendez-vous et il ne manque pas d'autonomie. Enfin, son tarif est très compétitif étant donné le niveau de finition, la connectique équilibrée et les performances. Il ne lui manque peut-être qu'un lecteur de carte micro SD et un système audio un peu plus performant. 

La note de Futura

On aime

On n'aime pas

  • L'incompatibilité de Huawei Share avec d'autres marques de smartphones
  • La qualité audio qui n'est pas au niveau des promesses

Cliquez ici pour acheter le Huawei Matebook 14s (offre bundle avec le casque sans fil Huawei Freebuds Studio et 1 To de stockage en SSD)

La fiche du Huawei Matebook 14s

  • Écran : 14,2 pouces 2,5K (2.520 x 1.680 pixels et 90Hz) / 3:2
  • Processeur : Intel Core i7-11370H  
  • Puce graphique : Intel IRISxe
  • Mémoire : 16 Go, 512 Go ou 1 To de stockage (SSD)
  • Batterie : douze heures d'autonomie environ
  • Connectique : deux prises USB-C, une prise USB classiques (3.2), une prise HDMI 1.4, une prise mini-jack, Wi-Fi 6 et Bluetooth 5.1
  • Poids : 1,43 kg
  • OS : Windows 10/11
  • Prix : 1.149,99 euros (bonus de reprise de 50 euros et réductions régulières)
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !