Tech

Des smartphones étanches grâce à un revêtement microscopique

ActualitéClassé sous :technologie , Mobile World Congress , polymère

Rendre les téléphones et autres appareils électroniques insensibles aux effets d'un liquide, c'est possible. Plusieurs sociétés ont présenté leurs solutions lors du Mobile World Congress de Barcelone. Leur secret : recouvrir l'ensemble des composants d'un polymère microscopique.

Deux téléphones après une immersion complète dans l'eau. L'un a été protégé par le revêtement de P2i, l'autre pas... © P2I

Ah... le fameux coup du verre renversé accidentellement sur le téléphone posé à proximité sur la table ! Oh... le tout aussi célèbre plongeon du mobile dans la cuvette des toilettes, ou, plus simplement, les éclaboussures qui paralysent la moitié des touches du portable... Ces grands classiques, qui ne font pas du tout rire sur le moment, vont peut-être devenir un jeu sans risque pour les gadgets high-tech des années à venir. Rendre les circuits électroniques insensibles aux effets des liquides, c'est ce que proposent plusieurs sociétés présentes au Mobile World Congress qui se déroulait du 27 au 1er mars à Barcelone.

L'une des idées est d'appliquer à même les circuits électroniques un revêtement hydrophobe, comme l'avait déjà montré Zagg avec son HzO. Aujourd'hui, P2i propose un concept identique en présentant un traitement de surface, Aridion, à appliquer à l'extérieur et à l'intérieur de l'appareil. Ce revêtement fait glisser l'eau sans qu'elle n'imbibe les composants, ni les circuits. Avec ce système, point de corrosion ni de court-circuit.

Pour Stephen Coulson, directeur technologique de P2i, les téléphones portables devraient être totalement étanhces. Chiffres d'une enquête à l'appui, il explique qu'ils « ne sont pas seulement vulnérables aux renversements accidentels, mais qu'ils sont aussi utilisés sous la pluie (64 %) ou sous la neige (59 %) ». C'est pourquoi, sur le salon, afin de prouver l'efficacité de son produit, le fabricant n'hésite pas à immerger un baladeur et un smartphone allumés dans un bac d'eau. 

Le revêtement est constitué d'une couche de polymères, appliquée à l'aide d'un gaz ionisé (plasma) dans une chambre à vide. Cette pellicule est mille fois plus fine qu'un cheveu. Les liquides ou l'humidité entrant en contact avec l'appareil glissent alors sur les surfaces au lieu de l'en imbiber.

Sur cette vidéo, P2i montre comment est appliqué le revêtement permettant de rendre étanche un appareil électronique. Cette couche s'applique aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur du dispositif. © P2i/YouTube

Un film hydrophobe déjà présents sur des millions d'appareils

P2i affirme que de nombreux appareils électroniques sont déjà protégés par ses produits pour limiter la progression de la corrosion sur les composants. Sans citer d'autres noms de constructeurs que celui de Motorola, la firme certifie que sa technologie Aridion protégerait déjà 9 millions d'appareils électroniques, du smartphone aux oreillettes de baladeur.

D'autres sociétés proposent le même genre de protection. C'est le cas de Zagg, une entreprise concevant des accessoires pour appareils mobiles. Son revêtement, baptisé HzO, semble très abouti et intéresse des marques de renom, dont Apple pour protéger les iPhones. Une autre firme, Ross Nanotechnology, propose quant à elle de rendre étanche tout appareil ou tissu qui rentrerait en contact avec un liquide. Malheureusement son produit ne protégerait pas forcément l'intérieur de l'appareil.

Reste à savoir laquelle de ces sociétés remportera la bataille auprès d'un grand constructeur pour s'imposer comme standard.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi