Le Lightning vit-il ses dernières heures ? © mhoppsy, Pixabay

Tech

Chargeur universel : l'Europe veut faire plier Apple

ActualitéClassé sous :technologie , chargeur universel pour portables , smartphone

À une très large majorité, les députés européens ont voté une résolution non contraignante pour la mise en place d'un chargeur universel pour tous les fabricants de smartphones. Dans le viseur de la Commission européenne, Apple et sa prise propriétaire, Lightning.

Cela fait plus de 10 ans que l'Union européenne réclame une harmonisation des chargeurs dans le domaine des smartphones. S'il y a de bons élèves du côté d'Android, en revanche, Apple continue de faire bande à part. Sauf que jeudi, les députés européens ont adopté, par 582 voix contre 40, une résolution non contraignante pour accélérer l'instauration d'un chargeur unique pour tous les appareils vendus en Europe, iPhone compris.

Mais Apple y est farouchement opposé car la firme n'entend pas abandonner son port Lightning que l'on trouve sur les iPhone depuis 2012, mais aussi les iPad et les iPod. Apple voit deux raisons essentielles pour conserver sa technologie propriétaire. D'abord, cela concerne pas moins d'un milliard de chargeurs en circulation et leur remplacement serait catastrophique d'un point de vue écologique, avec des tonnes de déchets à la clé. Ensuite, Apple expliquait, il y a une semaine, que la diversité des connecteurs pour charger un smartphone tirait la concurrence vers le haut.

On trouve déjà de l'USB-C sur les MacBook. Pourquoi pas bientôt sur un iPhone ? © Maurizio Pesce, Flickr

Une standardisation prévue aussi pour la recharge sans fil

Actuellement, il existe donc trois types de connectique : le Lightning cher aux appareils Apple, le microUSB et l'USB-C. À terme, le microUSB devrait disparaître, et il ne restera donc que l'USB-C pour les smartphones sous Android. Est-ce que Apple va finir par céder ? Peut-être puisque, il faut le rappeler, l'iPad Pro est en USB-C depuis 2018, et il se murmure que les iPhone pourraient suivre le mouvement dès 2021.

Mais les députés européens ont déjà un autre cheval de bataille : la recharge sans fil, et ils souhaitent garantir l'interopérabilité afin que les chargeurs sans fil ne soient pas limités à une marque ou à un type d'appareil. Le débat ne fait que commencer sur ce sujet, même s'il dure finalement depuis plus de 10 ans.

Pour en savoir plus

Les chargeurs universels pour portables arrivent…

L'incompatibilité des chargeurs des smartphones sera bientôt de l'histoire ancienne. Dans un communiqué de presse publié ce mercredi, la Commission européenne vient d'annoncer de nouvelles normes relatives au chargeur universel pour téléphones portables. Les premiers appareils devraient être commercialisés « au cours des premiers mois de l'année 2011 ».

Publié le 02/01/11 par Julien L. / Numérama

La Commission européenne annonce que les normes européennes relatives au chargeur universel pour portables ont été fixées. Les premiers chargeurs devraient être commercialisés dès l'année prochaine. Pas moins de quatorze fabricants de téléphones mobiles, dont Apple, Motorola, Nokia, Research in Motion (RIM, fabricant du Blackberry), Samsung et Sony Ericsson, se sont engagés à suivre ces nouvelles normes.

« Le chargeur universel facilitera la vie des consommateurs, contribuera à réduire les déchets et profitera aux entreprises. Tout le monde y trouvera son compte » s'est réjoui Antonio Tajani, le vice-président de la Commission européenne et commissaire en charge de l'Industrie et des entreprises. L'industrie « doit maintenir concrétiser son engagement à vendre des téléphones portables compatibles avec ce nouveau chargeur » a-t-il ajouté.

Bénéfice financier et environnemental

Les discussions sur le chargeur universel remontent à quelques années. En 2009, quatorze entreprises s'étaient engagées à uniformiser, via le connecteur Micro-USB, les chargeurs pour smartphones connectables à un ordinateur et vendus dans l'Union européenne. L'accord avait fédéré des entreprises comme Apple, Motorola, Nokia, RIM, Samsung ou encore Sony Ericsson.

La Commission européenne explique avoir « confié au CEN-Cenelec et à l'ETSI [en décembre 2009] la mission d'élaborer des normes européennes relatives au chargeur universel ». « Les normes tiennent aussi compte des risques pour la sécurité et des émissions électromagnétiques et garantissent que les chargeurs universels sont suffisamment protégés contre les interférences extérieures. »

L'émergence d'un chargeur universel aura un double avantage. Pour le consommateur tout d'abord, qui n'aura pas besoin de le renouveler lorsqu'il changera de téléphone portable. Jusqu'à présent, il était obligé de changer de chargeur alors même que l'ancien pouvait tout à fait être en bon état. Pour l'environnement ensuite, puisque le nombre de chargeurs jetés à la poubelle devrait diminuer significativement.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !