Tech

CeBIT: le bilan

ActualitéClassé sous :Tech

-

Hanovre (Basse Saxe) - Le plus grand salon high-tech du monde, le CeBIT de Hanovre, a vu sa fréquentation baisser de 18% cette année, mais les entreprises du secteur se montrent optimistes pour l'avenir, a indiqué Deutsche Messe AG, la société organisatrice de la foire qui s'est achevée mercredi.

Parmi les signes optimistes, plusieurs opérateurs de téléphonie ont confirmé le lancement dès cet automne de leurs services de téléphonie mobile de troisième génération (UMTS)

Pour la première fois depuis six ans, le nombre de visiteurs a reculé, après un chiffre record de 850.000 en 2001, a précisé Deutsche Messe AG. Le nombre d'exposants ayant participé à cette foire à la haute technologie qui s'est déroulée du 13 au 20 mars à Hanovre (nord), a lui aussi diminué --une première depuis 16 ans-- avec 7.962 contre un peu plus de 8.000 en 2001. Ces chiffres reflètent les difficultés traversées par le secteur high-tech qui a connu en 2001 l'une de ses années les plus noires, marquée par des vagues de suppressions d'emplois. Cependant, les attentes des exposants issus de 59 pays ont été, dans l'ensemble, remplies, a estimé la Fédération allemande des télécommunications et nouveaux médias (Bitkom). Et "nous sommes très optimistes pour l'avenir", a-t-elle ajouté. Un sondage réalisé auprès des entreprises présentes "a montré des signes positifs", a relevé le vice-président du Bitkom, Willi Berchtold, sans plus de détails.

Parmi les signes optimistes, plusieurs opérateurs de téléphonie ont confirmé le lancement dès cet automne de leurs services de téléphonie mobile de troisième génération (UMTS), en dépit des craintes liées aux importants investissements nécessaires. La présentation en première européenne des téléphones portables à la norme i-mode, sorte d'avant-goût à l'UMTS, a été l'une des grandes attractions du salon. Après un succès retentissant au Japon ou ces appareils ont été lancés pour la première fois en 1999, les téléphones i-mode sont commercialisés depuis la semaine dernière par l'opérateur allemand E-Plus, filiale du néerlandais KPN.

La sécurité informatique était l'un des autres sujets vedettes du salon CeBIT cette année, avec notamment de nombreuses technologies d'identification personnelle à partir de l'empreinte digitale, de l'iris de l'oeil, du visage, ou même de la voix. Après avoir eu tendance pendant des années à consacrer de faibles budgets à la sécurité de leurs ordinateurs ou sites web, les entreprises semblent se montrer plus conscientes, depuis les attentats du 11 septembre, des risques d'attaques malveillantes, qu'elles viennent de l'intérieur de l'entreprise ou de hackers.

L'an prochain, le CeBIT de Hanovre se déroulera du 12 au 19 mars. Et il s'exportera pour la première fois à l'étranger, a indique Deutsche Messe AG. Un "CeBIT America" est ainsi prévu sur trois jours a New York, du 18 au 20 juin 2003.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi