Ce nouveau capteur Samsung est un concentré de technologie, qu'il s'agisse des prises de vue en basse lumière ou pour la vidéo en 4K. © Samsung

Tech

Samsung dévoile le capteur photo équipé des pixels les plus fins au monde

ActualitéClassé sous :smartphone , Galaxy Samsung , Samsung

Dédiée aux smartphones, la puce Isocell Slim GH1 n'est pas la plus puissante au monde, mais Samsung annonce un record avec des pixels de la taille de 0,7 micron. Une miniaturisation qui devrait offrir des images plus précises, en photo comme en vidéo.

64 millions à notre droite... 108 millions à notre gauche... La course aux millions de pixels des capteurs photo anime le secteur de la téléphonie mobile, et du côté de Samsung, on a décidé de se concentrer sur une autre donnée essentielle : la taille du pixel. Le capteur Isocell Slim GH1, dévoilé lundi, affiche ainsi une définition de 43,7 millions de pixels dont la taille est de 0,7 micron. Selon le fabricant sud-coréen, c'est un record.

Comme pour les capteurs plus puissants, dont l'Isocell GW1, l'idée est de fusionner quatre pixels en un pour obtenir une image la mieux définie possible. Faites le calcul, si quatre pixels sont utilisés, la définition de l'image n'est plus de 43,7 millions de pixels mais de 10,9 millions de pixels. Pour des photos, ou même des vidéos prises avec un smartphone, c'est largement suffisant, et d'ailleurs Samsung rappelle que la définition de l'image (3.984 x 2.740 points) permet de filmer en 4K à 60 images par seconde sans rogner sur le FoV (le champ de vision).

Stabilisation électronique de l'image

À l'arrivée, la mention « slim » signifie que le capteur, très fin, peut ainsi être placé sur la face avant pour les selfies ou les snap, et bien sûr à l'arrière d'un smartphone. En outre, Samsung annonce la prise en charge d'une stabilisation électronique de l'image (EIS) à base de gyroscope pour une mise au point automatique rapide et précise.

Par ailleurs, la fonction HDR (High Dynamic Range) offre en temps réel une exposition plus équilibrée et des couleurs plus riches, même dans des environnements à lumière mixte. Tout cela sera disponible début 2020 sur des smartphones Samsung ou autres puisque la production des puces sera effective d'ici la fin de l'année.

Pour en savoir plus

Samsung relance la guerre des mégapixels pour les capteurs des smartphones

D'ici la fin de l'année, on trouvera des smartphones équipés de capteurs de 64 mégapixels, et c'est Samsung qui est le premier à dégainer le sien. En haute ou basse lumière, ce capteur photo promet des clichés proches de la vision de l'œil humain.

Publié le 13/05/2019 par Fabrice Auclert

À peine le temps de découvrir les capteurs de 48 mégapixels que Samsung dégaine le modèle au-dessus : 64 mégapixels ! Jamais le dernier pour faire la course avec la concurrence, le géant coréen a ainsi dévoilé le bien nommé Isocell Bright GW1 de 64 mégapixels, un capteur évidemment dédié aux smartphones, et il devrait équiper les modèles haut de gamme d'ici la fin de l'année 2019.

D'abord, il faut le rappeler, une accumulation de mégapixels ne signifie pas forcément des images de meilleure qualité. En l'occurrence, pour faire entrer ces millions de pixels supplémentaires sur un capteur à peine plus large que celui à 48 mégapixels, Samsung a rogné sur la taille des pixels. Ils font ainsi 0,8 micron, et si c'est parfait en extérieur et dans des conditions normales de luminosité, en revanche, c'est trop juste pour des photos de nuit ou en basse lumière. Pour combler ce handicap, Samsung profite de la technologie Tetracell pour fusionner 4 pixels en un. Inutile de sortir la calculatrice, on obtient un pixel de 1,6 micron, plus large pour capter la lumière, et du même coup un cliché d'une résolution de 16 millions de pixels.

Se rapprocher de la vision de l'œil humain

Autre évolution, la gamme dynamique du HDR. « Pour prendre des photos ressemblant à la façon dont l'œil humain perçoit son environnement dans un environnement de lumière mixte, GW1 prend en charge une plage dynamique élevée (HDR) en temps réel pouvant atteindre 100 décibels (dB) qui fournit des teintes plus riches, écrit Samsung. En comparaison, la plage dynamique d'un capteur d'image classique est d'environ 60 dB, tandis que celle de l'œil humain est généralement considérée comme d'environ 120 dB. »

Enfin, la partie vidéo n'est pas oubliée puisque ce capteur pourra filmer en 4K et sera capable d'enregistrer des vidéos full-HD au ralenti jusqu'à 480 fps.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi