Avec l’iSIM, Qualcomm a intégré la carte SIM directement dans un SoC Snapdragon 888. © Qualcomm
Tech

iSIM, la carte SIM directement intégrée au smartphone

Vodafone, Qualcomm et Thales viennent d'unir leurs efforts pour tester un nouveau genre de carte SIM. Directement intégré au processeur, l'iSIM permettra un gain de place et rendra possible la connexion de nombreux nouveaux appareils au réseau mobile qui dépendaient jusqu'à présent uniquement du Wi-Fi ou du Bluetooth.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L’éthique de l'internet des objets pose question  De plus en plus, l’internet des objets envahit notre quotidien. Les objets connectés nous facilitent la vie dans le domaine médical, domestique... mais ils transmettent une masse de données et soulèvent des questions d'éthique. 

L'eSIM est mort, vive l'iSIM ! Le fabricant de processeurs mobiles Qualcomm vient d'annoncer avoir créé, en partenariat avec Vodafone et Thales, le tout premier smartphone doté de la technologie iSIM. Cette nouvelle technologie intègre les fonctionnalités d'une carte SIM directement dans le SoC.

Le smartphone en question est une version modifiée du Samsung Galaxy Z Flip3 5G, doté du SoC Snapdragon 888 qui intègre un Qualcomm Secure Processing Unit doté du système d'exploitation Thales iSIM. Cette annonce peut prêter à confusion car l'eSIM permet déjà de dématérialiser la carte SIM. En réalité, il s'agit d'une évolution de cette technologie. Là où l'eSIM nécessite une puce séparée sur la carte mère du mobile, la fonctionnalité iSIM est intégrée au sein même du processeur, sans composant additionnel.

L’iSIM utilisera l’infrastructure eSIM

Cette nouvelle technologie s'appuiera sur l'infrastructure eSIM existante, et sera donc fonctionnelle immédiatement sur un grand nombre de réseaux mobiles. Dans un smartphone où chaque millimètre carré compte, l'iSIM permettra de libérer de l'espace, voire même de se passer entièrement des cartes SIM classiques. Toutefois, Qualcomm ne vise pas uniquement les téléphones mobiles.

Avec une telle intégration, cette technologie pourrait connecter de nombreux appareils supplémentaires au réseau mobile. Cela inclut les ordinateurs portables, les casques de réalité virtuelle, ainsi que les montres et bracelets connectés. Les constructeurs visent également l'Internet industriel des objets (IIOT). Les premiers smartphones dotés de l'iSIM devraient rapidement arriver sur le marché puisque, sur son site, Thales table sur 76 millions d'appareils vendus en 2022, tous types confondus.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !